Au Maroc, Mediterrania Capital Partners réalise sa sortie partielle de la société de construction TGCC

(Agence Ecofin) – La cession de TGCC a été effectuée à la suite de l’introduction du groupe de BTP sur le marché boursier de Casablanca. L’entité cédante, Mediterrania Capital Partners, fait savoir qu’elle pourrait envisager une autre sortie à partir de 2023.

Mediterrania Capital Partners a annoncé le 20 décembre, la cession d’une part de son capital au sein de l’entreprise Travaux généraux de construction de Casablanca (TGCC), l’une des plus importantes de l’industrie de la construction au Maroc.

La vente a été réalisée à la suite de l’introduction en bourse de cette entreprise spécialisée dans les travaux de bâtiment et industriels. La firme de private equity a ainsi cédé au public et via son fonds d’investissement MC II Concrete, près de 220 589 actions sur les 603 395 titres qu’elle détenait et au prix de 1,360 dirham l’action. A la suite de cette opération, les parts du gestionnaire de fonds basé à Malte sont passées de 20,50 % à 12,10 %.

« Grâce à cette introduction en bourse, nous sommes très heureux d’ouvrir les portes de TGCC au marché, et d’inviter tout le monde à faire partie de cette success-story », a fait savoir Albert Alsina (photo), fondateur et directeur général de Mediterrania Capital Partners.

TGCC qui opère depuis 30 ans au Maroc a levé 600 millions de dirhams (64,7 millions de dollars) sur le marché boursier local, répartis entre une augmentation de capital de 300 millions de dirhams et une mobilisation de 300 millions de dirhams obtenue à la suite de la cession partielle des actions de Mediterrania Capital Partners. Le groupe dont les titres ont été cotés en bourse le 16 décembre dernier devient ainsi la première et unique entreprise à s’introduire sur la Bourse de Casablanca en cette année 2021. La dernière cotation sur cette place financière avait été réalisée en décembre 2020 par Aradei Capital.

Malgré les effets de la covid-19, TGCC anticipe néanmoins un redressement de son activité avec un chiffre d’affaires attendu de 3,7 milliards de dirhams, d’ici la fin de l’année. Malgré cette sortie partielle, l’associé de Mediterrania, Hatim Ben Ahmed, est convaincu « qu’il y a encore de la valeur à capter au sein du groupe de BTP, et qu’aucune cession substantielle n’est prévue à court terme ». Celui-ci poursuit en indiquant que la firme pourrait « réaliser d’autres sorties à partir de 2023, 2024, et pas avant ».

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

MTN Congo investit dans l’autonomisation des femmes

Read Next

Maintenance of Cash Reserve Ratio by Banks

%d bloggers like this: