le marché attend plus d’investisseurs, mais les épargnants souhaitent avoir plus d’opportunités

(Agence Ecofin) – La valeur moyenne des transactions sur la BRVM est aujourd’hui proche de 2 milliards FCFA (3,3 millions $). Ce chiffre qui est une réelle progression demeure faible par rapport à d’autres bourses de même taille. Les avis divergent sur les solutions à adopter.

25 ans après sa création et après une progression qu’on peut facilement documenter, un panel constitué d’acteurs du marché a identifié la liquidité comme un défi qui demeure pour la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’UEMOA. A cet effet, plusieurs propositions ont été formulées.

Pour le professeur Lamine Mbengue de l’Université Gaston Berger à Saint-Louis, au Sénégal, l’inclusion financière via les porte-monnaie mobiles constitue une opportunité qu’on pourrait explorer.

D’autres experts ont souhaité qu’il y ait plus de sensibilisation pour la culture boursière aussi bien pour les émetteurs afin de diversifier les produits accessibles aux investisseurs qu’aux détenteurs de l’épargne, pour qu’ils soient plus nombreux à venir sur le marché. Une autre option proposée a été celle de promouvoir la bourse régionale sur le marché international des capitaux.

« Il faut expliquer aux investisseurs internationaux et les convaincre, vendre notre dynamisme et les pousser à venir sur notre marché est important. Cela est possible à travers un marketing de notre marché aussi bien sur ses indices que sur ses titres », a expliqué Serges Ekue, président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) qui participait aux échanges.

La BRVM a pourtant beaucoup évolué pour devenir un acteur solide des transactions financières en Afrique de l’Ouest, avec au 17 décembre 2021, une valeur moyenne des transactions proche de 2 milliards FCFA. La question de la liquidité sur la BRVM ainsi que ses facteurs mérite cependant une analyse plus appropriée, selon des experts qui ont requis l’anonymat.

« Il y a toujours une demande qui n’est pas satisfaite. La liquidité d’un titre dépend aussi de sa disponibilité. Aussi bien sur le compartiment des obligations que des actions, ce qu’on note, c’est que les demandes sur le marché secondaire ne sont pas toujours satisfaites, et nous avons un ratio de tendance qui est en permanence au-dessus de 100%. Si des capitaux en quête de placement ne trouvent pas d’opportunités, ils vont forcément ailleurs », a fait remarquer l’un d’eux.

Ce point précis semble faire l’objet d’une réflexion pour les dirigeants de la BRVM. Ce qu’on apprend c’est que des travaux sont menés en vue de diversifier son offre en produits financiers, afin de capter toujours plus d’épargne. Dans les échanges du 18 décembre à Cotonou, la Banque centrale de l’UEMOA (BCEAO) n’était pas participante. L’institution mène pourtant le processus de transformation de la coopération monétaire qui devrait avoir un impact sur la liquidité globale au sein de l’économie de cette sous-région.

Cette année 2021, la BRVM est proche de réaliser une performance notable. Son principal indice le BRVM composite affiche une plus-value potentielle de 34,5%, selon le plus récent bulletin d’information boursière. Elle a maintenu un rendement moyen de 6,18% dans un contexte où l’inflation ne dépasse pas les 3%. 

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

cérémonie de remise des prix de la Huawei ICT Competition

Read Next

Rate for : SWITZERLAND

%d bloggers like this: