Africa 50 annonce un investissement en capital de 20 millions $ au Paix Data Centres, présent au Ghana et au Kenya

(Agence Ecofin) – La croissance des centres de données en Afrique est prévue à plus de 12 % en progression annuelle sur la période 2020- 2025. Les structures accroissent leurs interventions dans le domaine avec l’appui financier des investisseurs, dont Africa 50.

Africa 50, une plateforme ciblant des projets d’infrastructures en Afrique, a annoncé le mercredi 16 février, la réalisation d’un investissement en capitaux propres de 20 millions $ au sein de Paix Data Centres.

Cette prise de participation vise à soutenir la croissance du fournisseur de services de centres de données de colocation, opérant sur les marchés kényan et ghanéen. Le montant engagé représente la première tranche d’un financement de série B. Il soutiendra l’expansion de Paix Data Centres sur de nouveaux marchés africains, et renforcera ses capacités.

« Avec le soutien d’Africa50, nous pourrons développer et étendre nos activités en déployant nos services de centres de données sur tout le continent, tout en offrant un service unique à nos clients locaux et internationaux », a commenté Wouter van Hulten, directeur général de Paix Data Centres.

La firme évoluera dans un marché de centres de données dominé par des acteurs tels qu’Africa Data Centers qui a un maillage plus important sur le continent de par sa présence en Afrique du Sud et dans dix autres marchés africains, ou encore du sud-africain Teraco Data Environments qui, début 2021, a mobilisé 167 millions $ dans le but de construire le plus grand centre de données d’Afrique.

Selon Raza Hasnani, responsable des investissements dans les infrastructures chez Africa50, le marché africain de la colocation des centres de données est encore largement sous-pénétré pour un continent qui compte plus de 1,3 milliard d’habitants, et dont la capacité totale des centres de données équivaut approximativement à la capacité d’un seul centre Internet européen. L’investissement réalisé au sein de Paix Data Centres contribuera à améliorer l’infrastructure numérique, la connectivité et les coûts de l’Internet et des données.

Le rapport « Data Center Market in Africa- Industry Outlook and Forecast 2020- 2025 » de reportlinker.com prévoit une hausse à un rythme annuel supérieur à 12 %du marché des centres de données en Afrique, sur la période allant de 2020 à 2025. Cette hausse sera soutenue par la progression du numérique sur le continent. Cinq pays à savoir : l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Egypte, le Kenya et le Ghana se partagent près de la moitié du marché des centres de données en Afrique.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

5 nouvelles start-up rejoignent la 4e saison d’Orange Fab Tunisie

Read Next

Rate for : EMU

%d bloggers like this: