Mecho Autotech obtient 2,1 millions $ pour accroître son activité de réparation de voitures

(Agence Ecofin) – Cet investissement en fonds propres fait suite à la levée en novembre dernier d’un premier financement auprès d’Ingressive Capital pour accentuer son activité au Nigeria, son principal marché d’exploitation.

Mecho Autotech qui met en relation des propriétaires de voitures avec des prestataires de services de réparation et d’entretien au Nigeria a annoncé ce mercredi 9 février sur sa page LinkedIn, la levée en fonds propres de 2,15 millions $. L’entreprise qui a démarré ses activités en avril 2021 explique qu’il s’agit « du plus gros investissement à ce jour effectué dans une start-up de maintenance de véhicules en Afrique subsaharienne ».

« Lorsque l’on considère le nombre de voitures d’occasion au Nigeria et l’état de nos routes, l’entretien des voitures n’est pas facultatif. Grâce à l’automatisation, nous voulons rendre pratique et abordable l’accès à des réparations et à un entretien des véhicules de haute qualité pour des Nigérians », a déclaré Olusegun Owoade, cofondateur et directeur général de Mecho Autotech.

En novembre dernier, l’entreprise a signalé la levée d’un financement dont le montant n’a pas été dévoilé. Les fonds débloqués pour soutenir son activité avaient été apportés par la firme nigériane Ingressive Capital. Travaillant actuellement avec une quarantaine de marques qui possèdent plus de 20 000 véhicules, elle prévoit d’utiliser le récent financement pour développer sa capacité de service multicanal, son équipe d’ingénieurs et sa stratégie marketing afin d’acquérir de nouveaux clients.

Mecho Autotech s’est fixé comme objectif d’atteindre 25 000 clients cette année, et de leur facturer un abonnement mensuel, trimestriel ou annuel. Au Nigeria, sur les 12 millions de voitures immatriculées dans le pays, environ 90 % sont d’occasion.

Chamberline Moko 

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

accusé par MTN de cyberattaques sur son réseau de 2015 à 2017, Orange sera devant la justice le 20 février

Read Next

Continued innovation in DeFi and CeFi underpins future of cryptos- The Asian Banker

%d bloggers like this: