SEACOM rachète les installations d’Africell Uganda pour accélérer son développement en Afrique de l’Est

(Agence Ecofin) – Depuis 2019, les marchés télécoms de Tanzanie, d’Ouganda, du Kenya et du Rwanda sont au cœur des plans de croissance de SEACOM. L’entreprise qui a renforcé ses investissements au Kenya en octobre 2021, démarre 2022 avec de nouveaux achats.

Le fournisseur de services de télécommunications par fibre optique SEACOM a annoncé jeudi 10 février avoir acquis certaines infrastructures de l’opérateur télécoms Africell Uganda, qui a mis fin à ses activités en Ouganda en octobre dernier. La société veut utiliser ces actifs pour fournir des solutions de connectivité et télécoms compétitives qui lui permettront de renforcer sa présence dans la sous-région Afrique de l’Est.

Lesdits actifs comprennent entre autres 760 kilomètres de fibre optique à Kampala et dans les villes environnantes, un centre de données de 250 mètres carrés, ainsi que des bureaux. Tejpal Bedi, directeur régional du groupe, a déclaré que « l’Afrique de l’Est est un marché important pour SEACOM depuis notre arrivée sur les côtes de Mombasa en 2009. En nous établissant officiellement en Ouganda grâce à des installations et des ressources exclusives, nous accordons la priorité à une connectivité généralisée et ouvrons des opportunités de travailler avec des entreprises à la recherche de services Internet de qualité ».

L’acquisition des infrastructures d’Africell Uganda entre dans le cadre de sa stratégie quinquennale de développement sous-régional engagée depuis octobre 2021, avec le rachat de l’infrastructure métropolitaine de fibre optique de Hirani Telecom au Kenya. En 2019, SEACOM avait mené une étude sur le potentiel du marché des services de fibres optiques dans les différents territoires de Tanzanie, Ouganda, Kenya et Rwanda, grâce à un financement de l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA).

Ces infrastructures permettront à SEACOM de réduire sa dépendance aux fournisseurs tiers d’infrastructures de dernier kilomètre indispensables pour dispenser des services de connectivité.

« Les clients commencent à acheter plus de bande passante. Les entreprises utilisent le cloud comme jamais auparavant, en utilisant des solutions de planification des ressources d’entreprise, d’Office 365 et de gestion de la relation client (CRM) qui servent non seulement à combler les lacunes, mais aussi à favoriser la transformation numérique et à renforcer les capacités internes et externes. La croissance d’Internet dans la région suit les exigences de ces entreprises, et c’est à nous de faciliter cela », a affirmé Tejpal Bedi.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi:

28/10/2021 – Kenya : Seacom renforce son réseau de fibre optique à Nairobi avec l’acquisition de l’infrastructure de Hirani Telecom

8/9/2021 – L’opérateur télécoms Africell annonce l’arrêt de ses activités en Ouganda, le 7 octobre

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Wall Street ends down sharply on fears of Ukraine conflict By Reuters

Read Next

Le Cabo Verde lance un projet de marchés de capitaux financé par la BAD

%d bloggers like this: