Les cinq investisseurs institutionnels les plus actifs en Afrique en 2021, de par le nombre de transactions (étude)

(Agence Ecofin) – L’année dernière, les capitaux apportés par les investisseurs institutionnels en Afrique ont été en majorité des fonds de démarrage et de pré-série A. Les cinq investisseurs les plus actifs ont concentré les transactions conclues dans 7 pays.

En 2021, plus de 800 investisseurs institutionnels impliqués dans au moins une transaction en Afrique (opération de 100 000 $ et plus) ont été identifiés par la plateforme thebigdeal. La grande majorité de ces investisseurs (81 %) n’ont réalisé qu’une ou deux opérations sur le continent. D’autres par contre ont brillé par un nombre important de transactions conclues.

Ainsi, Launch Africa Ventures a été l’investisseur le plus actif en Afrique en 2021 en termes de nombre d’opérations, soit 67 prises de participation effectuées dans 13 pays africains. Ce fonds de capital-risque basé à Maurice et axé sur des opérations d’amorçage et de pré-série A est suivi par LoftyInc Capital management. Cette société de capital-risque basée à Lagos au Nigeria a conclu 41 deals dans 9 pays africains.

Le trio de tête est complété par Flats6Labs, une société de capital-risque d’amorçage basée au Caire, en Egypte, et centrée sur la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena). Elle comptabilise 41 deals conclus, uniquement en Afrique du Nord.

Y Combinator et Kepple Africa Ventures, respectivement 4e et 5e investisseurs les plus actifs en Afrique, comptent 37 deals bouclés dans 11 pays africains pour le premier et 35 deals effectués dans 8 pays pour le second. L’un est basé aux Etats-Unis et l’autre à son siège à Tokyo, au Japon.

Dans l’ensemble, la majorité de ces 800 investisseurs ont réalisé au moins une opération au Nigeria, au Kenya, en Afrique du Sud et au Ghana, en 2021. Les cinq premiers se sont davantage concentrés sur sept marchés africains, à savoir : l’Egypte, le Nigeria, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Les prises de participation ont porté majoritairement sur des opérations de pré-amorçage et d’amorçage.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Guo Ping, Président tournant de Huawei appelle à « remodeler le paradigme technologique dans trois domaines »

Read Next

Would a rate hike necessarily widen NIMs?- The Asian Banker

%d bloggers like this: