l’agritech Farmerline lève 12,9 millions $ pour étendre ses activités en Côte d’Ivoire

(Agence Ecofin) – En dix ans d’existence, l’entreprise technologique agricole Farmerline obtient sa première augmentation de capital significative, qui soutiendra ses opérations auprès des PME agricoles et agroalimentaires.

Farmerline qui facilite l’accès aux intrants et marchés pour de petits exploitants agricoles au Ghana a obtenu 12,9 millions $, soit 6,4 millions $ en fonds propres et 6,5 millions $ en dettes, auprès d’un consortium d’investisseurs.

Dans une annonce faite ce mardi 26 avril sur sa page LinkedIn, l’entreprise technologique agricole précise qu’il s’agit d’un investissement de pré-série A codirigé par le fonds d’impact axé sur le secteur agricole africain, Acumen Resilient Agriculture Fund (ARAF) et la banque néerlandaise de financement du développement, FMO. Fondée en 2013 par les Ghanéens Alloysius Attah et Emmanuel Owusu Addai, Farmerline renforcera ses activités au profit des PME agricoles ghanéennes, et poursuivra son expansion en Côte d’Ivoire.

« Nous sommes honorés de codiriger ce cycle d’investissement dans Farmerline avec le néerlandais FMO […] Il s’agit d’un ajout au portefeuille d’ARAF, et nous sommes impatients de soutenir la croissance locale et régionale de Farmerline », a commenté Tamer El-Raghy, directeur général d’ARAF. Selon le FMO, l’investissement de 6,4 millions $ est la première augmentation de capital de la société, depuis son lancement avec une subvention de 600 $, il y a près de dix ans.

Avec ce nouvel investissement, Farmerline utilisera l’Intelligence artificielle pour augmenter les revenus des entreprises agroalimentaires et agriculteurs ghanéens, les aidant à accéder aux intrants agricoles, équipements, et les connectant aux marchés mondiaux. L’entreprise investira également dans l’infrastructure et la logistique, et approfondira ses relations avec des partenaires en Côte d’Ivoire. L’agritech compte atteindre 300 000 agriculteurs en 2022.

En Afrique, le secteur agroalimentaire devrait atteindre 1000 milliards $, d’ici 2030, selon les estimations du FMO. Seulement, le continent aura besoin de huit fois plus d’engrais et de six fois plus de semences améliorées pour réaliser son plein potentiel agricole, estime l’investisseur.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Glo signe un accord d’itinérance nationale avec AirtelTigo

Read Next

Rate for : JAPAN

%d bloggers like this: