Econet, NetOne et Telecel partagent les infrastructures sur plus de 267 sites télécoms

(Agence Ecofin) – Le processus de partage des infrastructures entre les différents opérateurs du marché télécoms zimbabwéen a été longtemps ralenti par Econet, à qui cette mesure ne profitait pas beaucoup. Après plusieurs concessions, l’opérateur a finalement accepté de partager ses infrastructures en 2019.

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Zimbabwe (POTRAZ) a fait le point sur le partage des réseaux dans le secteur des télécommunications. Selon le régulateur, les trois opérateurs mobiles, à savoir Telecel, NetOne et Econet, partagent des tours sur plus de 267 sites télécoms à travers le pays.

Le partage d’infrastructures au Zimbabwe se fait par le biais d’accords commerciaux entre les opérateurs. Tous les opérateurs mobiles louent les infrastructures de l’opérateur historique de téléphonie fixe TelOne. En outre, les opérateurs louent des infrastructures auprès d’entités telles que le groupe de services publics Powertel, les chemins de fer nationaux du Zimbabwe, Transmedia, ZIMRA.

C’est depuis 2014 que le régulateur des télécoms zimbabwéen œuvre pour faire appliquer la réglementation en matière de partage d’infrastructures télécoms dans le but d’améliorer la qualité des services offerts aux populations. Cependant le processus a été retardé par Econet, qui s’est longtemps opposé à cette mesure, qu’il juge déloyale. Ayant plus investi que les deux concurrents réunis à l’époque, l’opérateur soutenait que le partage d’infrastructures ne serait intéressant et profitable pour tous que si les autres opérateurs investissaient d’abord dans leurs infrastructures télécoms dans différentes régions. Mais en mai 2019, la société a finalement accepté de partager ses infrastructures, après plusieurs concessions.

Cette initiative stratégique permet de réduire les coûts de déploiement pour les opérateurs de télécommunications qui cherchent à étendre la couverture de leur réseau dans un contexte marqué par la pénurie des devises dans le pays. Elle permet également d’améliorer la qualité et le coût des services offerts aux populations. Le partage des infrastructures devrait continuer. La POTRAZ a promis de veiller à cela. 

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 28/5/2019 — Zimbabwe : Econet Wireless et NetOne acceptent de partager leurs infrastructures réseaux

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

China April property sales post steepest drop since 2010 By Reuters

Read Next

la plateforme de transaction KuCoin basée au Seychelles est désormais valorisée à 10 milliards $

%d bloggers like this: