en 2021, l’environnement économique a encore affecté les performances du secteur des télécoms (BuddeCom)

(Agence Ecofin) – La crise économique que traverse le Zimbabwe depuis plusieurs années continue d’affaiblir les performances de plusieurs secteurs-clés. Le secteur des télécommunications n’est pas épargné. 

La faiblesse de l’économie a continué à affecter le secteur des télécommunications du Zimbabwe en 2021, touchant les revenus des opérateurs télécoms. C’est ce qu’a révélé le cabinet de recherche et de conseil BuddeCom dans son rapport annuel sur le marché télécoms zimbabwéen. D’autres facteurs tels que l’inflation, les impacts de la crise sanitaire de la Covid-19, des mesures réglementaires ainsi que des taxes supplémentaires imposées par le gouvernement ont également affecté le secteur.

Selon l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Zimbabwe (POTRAZ), l’environnement économique a un impact sur le secteur à travers la demande de services et les niveaux de consommation, les coûts d’exploitation, les investissements. De plus, les fluctuations sur le marché des enchères en devises étrangères ont eu un impact direct sur les tarifs des services du secteur, notamment en raison de la politique de double tarification.

Les chiffres du régulateur montrent que les fournisseurs de services de réseau mobile ont vu leurs coûts d’exploitation augmenter de 40,9 % au troisième trimestre 2021, passant de 8,8 milliards $ au deuxième trimestre à 12,5 milliards $. Les recettes, quant à elles, n’ont augmenté que de 15,8 %, passant de 16,9 milliards $ au deuxième trimestre à 19,5 milliards $.

Depuis 2019, les opérateurs de réseau mobile ont régulièrement revu leurs tarifs à la hausse. Mais les ajustements effectués se sont toujours révélés inefficaces avec une inflation croissante qui a vu le dollar zimbabwéen perdre plus de 50 % de sa valeur sur le marché libre à la fin 2021. Le régulateur annonce que la maîtrise des coûts d’exploitation restera cruciale pour les opérateurs afin de maintenir la rentabilité compte tenu des pressions inflationnistes actuelles dans l’économie. 

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 26/1/2022 — Zimbabwe : l’augmentation des coûts d’exploitation des opérateurs télécoms fait craindre une nouvelle hausse des prix

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Ukraine’s president discusses need for financial support with IMF’s Georgieva By Reuters

Read Next

9 ans après son investissement, Phatisa quitte la société d’eau minérale Continental Beverage Company

%d bloggers like this: