le régulateur télécoms a démantelé un réseau de fraude à Brazzaville, saisi 13 SIMBOX et 256 cartes SIM

(Agence Ecofin) – Depuis 2016, tout acquéreur de carte SIM doit être identifié au préalable par les opérateurs télécoms au Congo. Malgré cette mesure, des failles persistent et nuisent au marché télécom national. Grâce à diverses actions techniques, le régulateur s’attèle à préserver la sécurité du réseau.

L’Autorité de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce) du Congo annonce le démantèlement d’un nouveau réseau de fraude télécoms dans le pays. Avec le concours de la police nationale, trois personnes de nationalité congolaise ont été interpelées à cet effet à Brazzaville, dans les quartiers de Talangaï et Batignole.

Un total de 5 Simbox de 8 ports chacun, branchés à un dispositif de connexion à internet ; 2 banques de cartes SIM de 128 ports chacun, branchées au même dispositif de connexion à internet ; un commutateur réseau (LAN Switch) reliant les deux banques de cartes SIM ; un routeur et 256 cartes SIM de l’opérateur MTN insérées dans les deux banques de SIM, toutes prêtes à l’usage, ont été saisis. Ainsi que 8 autres Simbox de 8 ports chacun, emballés dans un carton.

Louis-Marc Sakala, le directeur général de l’Arpce, a attribué ce nouveau succès de l’organe public au travail de ses équipes et à l’investissement technique réalisé il y a quelques mois pour mieux sécuriser le marché télécom national. « Nous faisons une veille minutieuse sur l’ensemble du trafic téléphonique, sur l’ensemble du territoire national. C’est pourquoi, dans le cadre de nos missions régaliennes, nous n’hésitons pas à investir dans l’acquisition des équipements qui nous permettent de localiser, de manière précise, les réseaux frauduleux où qu’ils se trouvent sur le territoire national », a-t-il affirmé.

Cet énième démantèlement de réseau frauduleux à la SIM Box met en évidence la nécessité pour les opérateurs télécoms d’identifier au préalable tout acquéreur de carte SIM. C’est d’ailleurs une obligation consignée dans leur cahier des charges. Pour l’Arcep qui a pris des mesures techniques et réglementaires pour réduire les cas de fraude, ces opérations de démantèlement entrent dans le cadre de sa mission de protéger et garantir à la fois les intérêts de l’Etat, des usagers et des opérateurs.

Selon l’Arpce, l’une des personnes interpellées s’est identifiée comme le représentant au Congo d’un plus grand réseau de fraude à la SIM BOX opérant en Angola, au Rwanda et en Algérie. Il a confié aux services de police l’intention qu’avaient, ses deux partenaires Srilankais et lui, d’étendre leur réseau de détournement du trafic téléphonique dans 13 pays notamment le Tchad, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, le Maroc, le Mali, le Sénégal, la RDC, le Ghana, le Kenya, le Nigéria, le Burkina Faso et le Burundi.

Lire aussi

20/06/2022 – Louis-Marc Sakala, le DG du régulateur télécoms, a conforté le droit de vote du Congo à l’UIT

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

UK PM Boris Johnson seeks to stay in power until the mid-2030s By Reuters

Read Next

Idriss Linge présidera la deuxième édition des Académies de la BEI pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest

%d bloggers like this: