les travailleurs de Telecel sont en grève pour protester contre les bas salaires

(Agence Ecofin) – Depuis quelques années, l’opérateur de télécommunications Telecel Zimbabwe est confronté à des défis opérationnels. Cela impacte les conditions de travail des employés de la société.

Les travailleurs de l’opérateur de téléphonie mobile Telecel Zimbabwe ont entamé une grève le mercredi 22 juin. Les travailleurs, qui reprochent à leurs employeurs leurs faibles revenus, ont notamment invoqué une incapacité à travailler.

« Les travailleurs ont engagé un dialogue avec la direction depuis longtemps. Malheureusement, les engagements n’ont donné aucun résultat positif. Ce n’est pas comme s’ils attendaient quelque chose de luxueux. Ils sont vraiment dans l’incapacité de travailler », a déclaré David Mhambare, secrétaire général du Syndicat des travailleurs des communications et des services connexes du Zimbabwe (CASWUZ). 

Selon David Mhambare, la plupart des salaires des travailleurs de Telecel Zimbabwe sont inférieurs à 35 000 dollars zimbabwéens (environ 109 $). Dans une lettre datée du 21 juin, les travailleurs se sont également plaints du fait que Telecel ne leur a pas remis leurs contributions à l’aide médicale et à la police d’assurance funéraire, bien qu’il leur ait déduit cet argent.

Ce mouvement de grève intervient alors que Telecel Zimbabwe est confronté depuis quelques années à des défis opérationnels, comme en témoignent la faible couverture du réseau, les pannes majeures et l’équipement obsolète, entre autres. Cette situation a entraîné une perte significative de parts de marché et une baisse des revenus. Ce qui a impacté la situation des travailleurs. Ces derniers déplorent le manque d’un quelconque effort concret de la société pour redresser la situation.

La durée de la grève n’a pas été précisée. Toutefois, si le mouvement se prolonge, il pourrait conduire à la dégradation de la qualité et de la disponibilité des services télécoms (voix, SMS et data) fournis par la société au Zimbabwe. 

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 23/3/2021 — Zimbabwe : Telecel envisage une levée de capitaux pour financer l’extension de son réseau

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

U.S. to cancel $6 billion in student loans for 200,000 defrauded borrowers By Reuters

Read Next

les investisseurs ont perdu l’équivalent de 6,3 milliards $ de valeurs sur la Bourse de Nairobi

%d bloggers like this: