Oikocredit co-investit près de 4 millions $ dans une société de distribution de systèmes solaires au Kenya

(Agence Ecofin) – L’investisseur néerlandais actif en Afrique a participé à un financement de série A de 8 millions $ réalisé au profit de la firme Solar Panda. Une deuxième levée de fonds plus importante sera bouclée dans les prochains mois.

Oikocredit, une société d’investissement néerlandaise qui opère sur le continent africain dans une diversité de secteurs, a annoncé mercredi 6 juillet, avoir co-investi avec Edfi ElectriFi, un montant global de 8 millions $ au sein de la société de distribution de systèmes solaires domestiques au Kenya, Solar Panda.

Oikocredit et Edfi ElectriFi ont respectivement apporté 4 millions $ dans le cadre de ce financement de série A. La ressource servira à « développer les offres de produits de Solar Panda, étendre sa présence au Kenya et préparer le terrain pour une expansion future en Afrique subsaharienne », explique la note d’information relative à cette opération.

« Solar Panda a affiché une forte croissance au cours des dernières années, et a fait preuve d’une forte résilience face à la covid-19. Grâce à ce co-investissement, nous visons à soutenir l’entreprise dans sa prochaine étape de développement et à réaliser son plein potentiel. Nous sommes ravis de devenir actionnaire de Solar Panda », a commenté Lionel Dieu, agent principal d’investissement d’Edfi ElectriFi.

Alors qu’environ 1 milliard de personnes dans le monde sont sans accès à une énergie fiable, la société Solar Panda présente depuis près de cinq ans au Kenya, affirme avoir électrifié près d’un million de Kényans, à travers 200 000 systèmes solaires domestiques.

Après ce financement de série A, Solar Panda annonce la levée imminente d’un tour de table plus important de série B. Ce financement servira principalement à soutenir l’expansion internationale de Solar Panda.

Avec ses deux actionnaires, le distributeur de systèmes solaires domestiques espère accélérer ses opérations sur son marché principal et soutenir ses plans de croissance.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Safaricom lance finalement ses activités commerciales en août

Read Next

Rate for : U.K.

%d bloggers like this: