Safaricom lance finalement ses activités commerciales en août

(Agence Ecofin) – Le consortium mené par Safaricom a remporté la deuxième licence de télécommunications d’Éthiopie en mai 2021. Plus d’un an après, la société n’a toujours pas lancé ses activités commerciales, initialement prévues pour le mois d’avril.

L’opérateur de télécommunications Safaricom, détenteur de la deuxième licence globale de télécommunications d’Éthiopie, va finalement lancer ses activités commerciales dans le pays en août. La société a révélé cette information lors d’une conférence de presse le jeudi 7 juillet, alors qu’elle est soumise à une pression croissante après son échec à lancer ses activités en avril 2022. 

Safaricom compte procéder à un lancement progressif de son réseau et de ses services en Éthiopie, en commençant par Dire Dawa, une ville située au nord-est du pays. 24 autres villes, dont la capitale Addis Abeba, devraient suivre aux cours des phases de déploiement suivantes qui se poursuivront jusqu’en avril 2023.

Conformément à l’accord signé avec le gouvernement et aux réglementations en vigueur, le nouvel entrant dans le secteur des télécommunications était censé commencer ses activités commerciales neuf mois après l’obtention de sa licence en juillet 2021.

La situation sécuritaire dans le pays a freiné les ambitions de Safaricom qui a dû rapatrier son personnel au Kenya, entre autres mesures. Dans le rapport financier de la société pour l’année financière close le 31 mars 2022, Peter Ndegwa, président-directeur général de Safaricom, a déclaré que les préparatifs pour le lancement des opérations de la société en Éthiopie avançaient bon train. Le gouvernement a rassuré les investisseurs de l’amélioration de la situation sécuritaire.

« Actuellement, nous sommes en période de test pour nous assurer qu’au moment du lancement, nous offrirons une expérience de qualité aux Éthiopiens. Nous nous efforçons de respecter notre engagement à construire les bases à long terme de notre contribution aux objectifs de transformation numérique et d’inclusion de l’Éthiopie afin de transformer les vies pour un avenir numérique », a déclaré Matthew Harrison-Harvey, responsable des affaires extérieures et de la réglementation chez Safaricom Ethiopia. Il a ajouté que la société cible au moins 25 % de la population éthiopienne d’ici avril 2023. 

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 3/5/2022 — Éthiopie : Safaricom n’a pas respecté le délai prévu pour le lancement de ses activités

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

IMF says it held productive talks on new programme for Egypt By Reuters

Read Next

Oikocredit co-investit près de 4 millions $ dans une société de distribution de systèmes solaires au Kenya

%d bloggers like this: