La banque allemande KfW engagera 44,7 millions $ dans Partech Africa II axé sur les start-up africaines

(Agence Ecofin) – KfW rejoindra le pool diversifié d’institutions financières internationales ayant manifesté leur intention d’investir dans le fonds Partech Africa II. L’initiative vise à soutenir l’écosystème technologique africain qui, en 2021, a connu une croissance importante avec 5,2 milliards $ levés.

La KfW Development Bank, agissant pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), a indiqué qu’elle investira jusqu’à 45 millions d’euros (44,7 millions $) dans le fonds Partech Africa II axé sur le financement de start-up et petites et moyennes entreprises (PME) africaines actives dans les secteurs du numérique.

« KfW est fière d’être l’investisseur de référence de Partech Africa Fund II. Nous partageons la stratégie consistant à soutenir les entrepreneurs technologiques qui stimulent l’innovation numérique en Afrique tout en favorisant le développement de l’écosystème africain du capital-risque », a déclaré Stéphanie Lindemann-Kohrs, responsable du financement par actions chez KfW.

A travers cet investissement, la banque rejoindra un pool diversifié d’institutions financières internationales et investisseurs ayant déjà signifié leurs projets de s’engager dans ce deuxième fonds de capital-risque de Partech Africa. Il s’agit entre autres de la Société financière internationale (SFI) qui prévoit d’y investir 25 millions d’euros, tout comme la banque néerlandaise de financement du développement.

A travers ce deuxième fonds, la firme compte renforcer sa stratégie d’identification et de soutien à l’innovation technologique, ainsi qu’à la prochaine génération de leaders du marché en Afrique. Le véhicule s’intéressera à des entreprises technologiques de tous les secteurs, de l’amorçage à la croissance, et pouvant obtenir un capital de démarrage compris entre 1 et 15 millions $. Il s’alignera sur la stratégie d’investissement de Partech Africa I mais compte mobiliser le double des financements de celui-ci.

Lancé début 2018 et clos une année plus tard, avec des engagements totaux de l’ordre de 125 millions d’euros, Partech Africa I a investi dans 16 entreprises domiciliées dans 9 pays. Le nouveau fonds quant à lui capitalisera sur les opportunités offertes par le marché technologique africain qui a connu une croissance rapide en 2021, avec un total de 5,2 milliards $ levés par 640 start-up en 681 tours de table, selon le rapport annuel 2021 de Partech Africa sur le financement en capital-risque des start-up africaines.

Chamberline Moko

Lire aussi:

10-06-2022 – Partech Africa prépare la levée de son deuxième fonds de capital-risque axé sur les start-up du numérique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Lomé et Libreville coopèrent pour faire baisser les tarifs au Togo

Read Next

Rate for : SWITZERLAND

%d bloggers like this: