Le kényan iProcure lève 10,2 millions $ pour étendre ses activités et entrer en Tanzanie

(Agence Ecofin) – La plateforme d’approvisionnement en produits agricoles, iProcure, a obtenu de nouvelles ressources financières portant à environ 17,2 millions $ le total des fonds qu’elle a mobilisés depuis le lancement de ses activités. L’agritech ambitionne de poursuivre sa croissance en Afrique de l’Est.

L’agritech kényane iProcure a levé un financement de série B d’un montant de 10,2 millions $. L’opération porte à environ 17,2 millions $ le total des fonds levés depuis sa création en 2014.

La plateforme de chaîne d’approvisionnement agricole prévoit d’utiliser ce financement pour renforcer son activité dans ses deux principaux marchés d’exploitation au Kenya et en Ouganda, et pour entrer en Tanzanie.

« Nous allons allouer une partie des ressources à l’introduction de produits moins chers et de meilleure qualité que nous fournirons à des acteurs internationaux », a déclaré Stefano Carcoforo, cofondateur et directeur des données et de la croissance d’iProcure.

Cet investissement intervient six mois après le prêt consenti par Investisseurs & Partenaires (I&P). En février dernier en effet, le groupe d’investissement d’impact s’était engagé à soutenir la croissance de l’agritech en Afrique de l’Est, principalement en Ouganda et à accompagner son développement au Kenya.

iProcure qui connecte actuellement 5000 agro-commerçants à des producteurs agricoles entend renforcer sa base de partenaires et détaillants, et accroître sa livraison du dernier kilomètre. L’entreprise cofondée par Stefano Carcoforo et Nicole Galleta fournit des services d’approvisionnement et de distribution aux négociants de produits agricoles ainsi que des informations commerciales et une gestion des stocks basée sur les données.

Au Kenya, l’agriculture représente 23% du produit intérieur brut (PIB), et emploie près de 70% de sa population rurale.

Chamberline MOKO

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Huawei annonce ses résultats commerciaux pour le premier semestre 2022

Read Next

Rate for : U.S.A.

%d bloggers like this: