Lomé et Libreville coopèrent pour faire baisser les tarifs au Togo

(Agence Ecofin) – Le Togo a des forfaits 100 % data mobile 25 fois plus élevés que le meilleur tarif de la zone Uemoa, selon une analyse comparative de l’Arcep togolais.

En visite de « travail et d’amitié » au Gabon, le vendredi 19 août dernier, le président togolais, Faure Gnassingbé, a annoncé que son pays est en coopération avec le Gabon en vue de faire baisser le coût local des services internet jugés exorbitants.

« Il y a aussi une forte collaboration, une forte coopération entre les deux autorités de régulation [gabonaise et togolaise, Ndlr] pour avoir des services téléphoniques et internet beaucoup plus efficaces, mais à moindre coût. Un des problèmes que nous avons, c’est que nos prix sont élevés à Lomé. Mais je pense qu’en travaillant avec l’Arcep [l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Ndlr] du Gabon nous nous inspirerons de comment on arrive à mettre la pression sur les opérateurs pour s’assurer que les consommateurs et les utilisateurs de téléphonie mobile paient le juste prix », a déclaré le président togolais.

Les forfaits téléphoniques data mobile et voix au Togo sont parmi les plus chers de la zone Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), selon une analyse comparative des tarifs des opérateurs de télécommunications, publiée en février dernier par l’Autorité togolaise de régulation des communications électroniques et des postes.

Dans le détail, concernant les forfaits 100 % data mobile, le Togo se positionne parmi les tarifs les plus élevés de la zone avec des tarifs jusqu’à 25 fois plus élevés que le meilleur tarif de la zone, précise l’Arcep. Sur le segment des forfaits 100 % voix, les tarifs pratiqués au Togo font partie des plus élevés de l’Union, jusqu’à 4 fois plus chers que le meilleur tarif de la zone, rappelle Le Nouveau Gabon.

S.A.

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Malaysia’s top court sends Najib to jail as ex-PM loses final appeal By Reuters

Read Next

La banque allemande KfW engagera 44,7 millions $ dans Partech Africa II axé sur les start-up africaines

%d bloggers like this: