le sud-africain Woolworths vend sa filiale australienne David Jones

(Agence Ecofin) – Le groupe sud-africain a finalement décidé de se séparer de la chaîne de magasins de prêt-à-porter et de produits cosmétiques, qui cumule les contre-performances depuis qu’il l’a rachetée en 2014.

L’enseigne sud-africaine de grande distribution Woolworths a annoncé, dans un communiqué publié ce lundi 19 décembre, la vente de la chaîne australienne de magasins de prêt-à-porter et de produits cosmétiques David Jones au fonds du capital-investissement Anchorage Capital Partners.

Woolworths a précisé que le montant de la transaction sera déterminé d’ici fin mars 2023, date à laquelle l’opération devrait être achevée. Il a cependant indiqué qu’il s’attend à obtenir un montant « supérieur la valeur comptable des actifs de David Jones ».

Le groupe sud-africain avait acquis la chaîne de magasins australienne en 2014 pour environ 2 milliards $. La transaction avait alors été en partie financée par des prêts à court terme auprès de plusieurs banques, dont Citigroup, JPMorgan Chase & Co et Standard Bank.

Le rachat de David Jones devait permettre à Woolworths de rivaliser avec les géants internationaux du prêt-à-porter, à l’instar de Zara, H&M et Topshop Arcadia Group, qui étaient en pleine expansion aussi bien en Afrique du Sud qu’en Australie. Mais la restructuration de la chaîne australienne, vieille de 185 ans et handicapée par un grand nombre de magasins physiques et une faible activité de vente en ligne, a pris plus de temps que prévu, entraînant plusieurs exercices déficitaires.

Sous la direction de son ancien directeur général, Ian Moir, Woolworths a également essayé sans succès d’introduire l’activité de vente de produits alimentaires haut de gamme dans sa filiale australienne.

« Le raisonnement stratégique qui a été fait au moment de l’acquisition ne s’est pas concrétisé dans la mesure envisagée au départ », a expliqué Roy Bagattini, l’actuel directeur général du groupe Woolworths cité dans le communiqué.

« Bien que David Jones ait réussi son redressement malgré les perturbations liées à la pandémie de Covid-19, le moment est venu pour que l’entreprise soit cédée à un nouveau propriétaire », a-t-il ajouté.

Outre David Jones, Woolworths détient 87,9 % du capital de la chaîne de magasins de prêt-à-porter australienne Country Road.

Lire aussi:

17/12/2014 – Le sud-africain Woolworths ouvre un deuxième supermarché à Accra au Ghana

29/08/2014 – Le sud-africain Woolworths va lancer une augmentation de capital de 940 millions $

09/04/2014 – Le sud-africain Woolworths rachète la chaîne de magasins australienne David Jones pour 2 milliards $

19/09/2011 – Woolworths Holdings rejoint l’indice Dow Jones Sustainability

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Econet s’appuie sur l’énergie solaire pour garantir la continuité de ses services en temps de délestage

Read Next

Longtermism – why the million-year philosophy can’t be ignored

%d bloggers like this: