Le marocain Disway reprend le contrôle total de sa filiale en Tunisie, en rachetant les actions d’Amethis

(Agence Ecofin) – Devenu actionnaire de Disway Tunisie en 2018, après la reprise de la gestion de Capital North Africa Venture II, le fonds d’investissement centré sur l’Afrique du Nord, Amethis annonce sa sortie et la cession de ses actions à Disway SA.

Amethis, gestionnaire de fonds de private equity axé sur des petites et moyennes entreprises (PME) africaines à forte croissance, a annoncé ce lundi 23 janvier sa sortie du capital du distributeur en gros de matériels informatiques, Disway Tunisie. Cette sortie s’est traduite par la cession de l’ensemble des actions d’Amethis à Disway SA, actionnaire majoritaire et maison-mère de Disway Tunisie. Le marocain Disway SA devient ainsi propriétaire à 100 % des actions de sa filiale Disway Tunisie.

« Nous sommes heureux de cette nouvelle réalisation pour Amethis dans la région […] Disway Tunisie est aujourd’hui bien installée sur son marché et propose une offre variée avec des solutions innovantes pour ses clients », a indiqué Adnane Zerhouni, associé d’Amethis couvrant l’Afrique du Nord.

Cette sortie d’Amethis intervient cinq ans après son entrée au capital de Disway Tunisie. C’est en reprenant la gestion du fonds Capital North Africa Venture II (Cnav II) en mai 2018 qu’Amethis est devenu actionnaire de Disway Tunisie. Cette dernière était l’une des sept sociétés du portefeuille de Cnav II, qui est un fonds axé sur le financement de PME en Afrique du Nord.

Durant sa période d’investissement, Amethis assure avoir renforcé la position de Disway sur le marché tunisien de la distribution de matériels informatiques. L’entreprise est devenue le deuxième acteur en Tunisie dans ce domaine, souligne Hakim Belmaachi, président du directoire de Disway.

Au-delà de cette cession, Disway Tunisie représente surtout le deuxième désinvestissement d’Amethis en l’espace de trois mois. La société, qui revendique environ 1 milliard $ d’actifs sous gestion, avait déjà réalisé fin décembre 2022 sa sortie du capital de CIEL Finance.

Chamberline MOKO

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

SES renouvelle son accord avec Ivanhoe pour fournir du haut débit par satellite au projet de cuivre Kamoa-Kakula

Read Next

Rate for : SOUTH AFRICA

%d bloggers like this: