Safaricom s’associe à Jamii Telecom et au chinois TeleOne pour son usine de fabrication de smartphones low cost

(Agence Ecofin) – Le gouvernement kényan veut accélérer l’adoption des smartphones dans le pays conformément à ses ambitions de transformation numérique. Selon le régulateur, les smartphones ne représentent que 46,9% des 63,3 millions de téléphones mobiles connectés au réseau télécoms national.

La société de télécommunications kényane Safaricom s’est associée à sa concurrente Jamii Telecommunications et à l’entreprise chinoise Shenzhen TeleOne Technology pour mettre en place une usine de fabrication de smartphones au Kenya. C’est ce qu’a révélé Stephen Kiptiness, responsable des affaires administratives chez Safaricom, dans un récent entretien avec Business Daily.

« Le consortium est en train de régler les derniers détails de l’investissement. Je crois savoir que la fabrication devrait commencer dans les deux prochains mois… Une fois que le processus de fabrication aura démarré, ce sera une question de temps. Je ne pense pas qu’il faille six mois pour que le produit final soit vendu au détail », a déclaré M. Kiptiness.

C’est en mai dernier que Safaricom a dévoilé son projet de lancer une usine de montage de smartphones au Kenya. La fabrique devrait assembler entre 1,2 million et 1,4 million de smartphones par an. Ces appareils coûteront environ 50 $.

Le projet répond à l’ambition du président kényan William Ruto de fournir des smartphones abordables et fabriqués localement aux populations. Une meilleure accessibilité à ces gadgets est nécessaire pour faciliter l’adoption des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Kenya où le gouvernement ambitionne de mettre la transformation numérique au service du développement socio-économique.

Selon les statistiques de l’Autorité des communications (CA), le Kenya compte 29,7 millions de smartphones actifs, soit 46,9% des 63,3 millions de téléphones mobiles connectés au réseau. Le taux de pénétration des smartphones est de 60,2% contre 68,1% pour les feature phones. Toutefois, les chiffres réels sont moins importants, car des utilisateurs possèdent plusieurs téléphones.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi :

27/05/2023 – Kenya : Safaricom veut lancer sa propre usine de fabrication de smartphones low-cost

23/05/2023 – Le Kenya mettra sur le marché 1 million de smartphones assemblés localement au prix unitaire de 40 $ 



by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

BIS warns world economy at critical juncture in inflation fight By Reuters

Read Next

la Banque de Kigali obtient une facilité de financement du commerce de 20 millions $ auprès de la SFI

%d bloggers like this: