Des discussions annoncées entre la BAD et les USA pour accélérer la transformation numérique en Afrique

(Agence Ecofin) – La Banque africaine de développement multiplie les partenariats pour aider le continent à se positionner pour profiter pleinement de la révolution numérique dans le monde, cruciale pour le développement sur les prochaines années.

En marge de l’Africa Tech Festival récemment tenu à Cape Town en Afrique du Sud, la Banque africaine de développement et l’US Commercial Service ont convenu de tenir des discussions sur l’apport de l’innovation numérique américaine aux objectifs de développement africains. Elles porteront sur des thèmes comme l’adoption de nouvelles technologies, l’amélioration de l’accès Internet, la mise en place d’un cadre réglementaire propice à l’innovation, et le renforcement des compétences.

La collaboration amènera les deux parties à étudier les moyens d’instaurer un partenariat entre autorités africaines et entreprises technologiques américaines dans le but de développer les économies du continent. Il s’agira aussi d’examiner dans quelle mesure les entreprises américaines peuvent exploiter les possibilités offertes par les marchés émergents d’Afrique.

« Nous sommes à un tournant de l’évolution technologique de l’Afrique. En associant les connaissances du secteur privé américain aux marchés dynamiques du continent, nous visons à stimuler l’innovation et la croissance économique » a commenté Ashley Ndir, responsable de la liaison commerciale avec la BAD.

L’initiative prise avec le réseau mondial d’experts commerciaux chargés de promouvoir les investissements directs étrangers aux USA entre dans le cadre de la stratégie de développement du numérique de la BAD pour soutenir les pays africains dans leurs objectifs de digitalisation, informe We Are Tech Africa.

L’institution bancaire a notamment fourni auxdits pays une enveloppe de 2 milliards USD pour le développement de l’infrastructure numérique, incluant le développement régional et national de la large bande, le développement de compétences numériques, la création d’environnements politiques favorisant les investissements du secteur privé, et la promotion d’entreprises innovantes.

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Egypt’s headline inflation dips to 34.6% in November By Reuters

Read Next

Kenya Airways annonce des perturbations de ses vols durant la période des fêtes

%d bloggers like this: