la start-up Amini clôture un financement de démarrage de 4 millions $ pour poursuivre sa croissance

(Agence Ecofin) – 7 mois après la mobilisation d’un financement de pré-amorçage de 2 millions $, la plateforme Amini mobilise de nouveaux financements pour développer son activité d’agrégation et traitement de données basée sur l’IA. 

Amini, une start-up kényane qui exploite l’intelligence artificielle pour rendre accessibles les données environnementales sur l’Afrique, a récemment mobilisé 4 millions $ de financement de démarrage. La levée de fonds a été dirigée par la firme de capital-risque Female Founders Fund et Salesforce Ventures Impact Fund.

Les financements obtenus accéléreront la croissance d’Amini dans de nouveaux secteurs. La start-up, fondée par l’experte en innovation et technologie en IA Kate Kallot (photo), ambitionne de proposer ses services à des entreprises d’aliments et de boissons, ainsi qu’à des producteurs de biens de consommation qui espèrent transformer leurs chaînes d’approvisionnement.

« Nous sommes ravis de soutenir Amini, une entreprise pionnière à l’avant-garde de l’innovation en matière d’intelligence artificielle et technologie climatique. La technologie d’Amini.ai est sur le point de susciter un changement transformateur et un engagement à repousser les limites de l’IA climatique », a déclaré Claudine Emeott, vice-présidente de Salesforce Ventures Impact Fund.

La levée de ce financement de démarrage intervient 7 mois après la mobilisation par Amini d’un premier financement de pré-amorçage de 2 millions $. L’opération réalisée en mai dernier, avait permis à la start-up fondée en 2021 de mettre sur pied une plateforme d’agrégation et de traitement de données basée sur l’IA.

Chamberline MOKO

Lire aussi :

La start-up climatique Amini lève 2 millions $ pour développer son activité 

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange lance un centre de donnée d’une valeur de 5,2 millions USD

Read Next

Monetary Developments: October 2023

%d bloggers like this: