le nombre d’utilisateurs de la 5G a dépassé la barre de 500 000 en septembre (CA)

(Agence Ecofin) – Au Kenya, la 5G commerciale a été lancée en octobre 2022 par Safaricom. A la fin du mois de juin 2023, le service comptait 449 794 abonnés dans le pays, selon les statistiques du régulateur télécoms. 

Le Kenya comptait 509 737 utilisateurs du réseau mobile de cinquième génération (5 G) au terme du 1er trimestre 2023-2024 (juillet-septembre), selon les données de l’Autorité kényane des communications (CA). Ce chiffre représente une augmentation de 13,3 % par rapport aux 449 794 utilisateurs recensés à la fin du 4e trimestre 2022-2023.

C’est en octobre 2022 que la 5G commerciale a été lancée au Kenya par le biais de l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom. Son concurrent Airtel a lancé la technologie mobile de dernière génération en juillet dernier. Les deux opérateurs télécoms sont actuellement à la phase d’extension de la couverture géographique du réseau 5G qui est concentré dans les principales villes du pays.

Safaricom a déclaré, en octobre dernier, avoir étendu son réseau d’ultra haut débit à 35 comtés. La société vise 800 sites 5G actifs pour l’année financière 2024. Au moment de lancer la 5G, Airtel Kenya disposait de 370 sites 5G dans 16 comtés et 180 circonscriptions à l’échelle nationale. La société vise 32 comtés du pays d’ici la fin de l’année.

Pour rappel, l’Association mondiale des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile (GSMA) estime que la croissance de la 5G dans les pays au sud du Sahara sera lente, mais régulière au cours des prochaines années. L’organisation prédit que l’Afrique subsaharienne comptera 226 millions d’abonnements à la 5G en 2030, soit un taux d’adoption de 17 % contre à peine 0,2 % en 2022.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi :

08/11/2023 – Kenya : Airtel veut étendre la couverture de son réseau 5G à 32 comtés avant la fin de l’année

03/11/2023 – Kenya : Safaricom étend la couverture de son réseau 5G à 35 comtés

07/07/2023 — Airtel lance finalement la 5G commerciale au Kenya

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

United States weighs rise in tariffs on Chinese EVs -WSJ By Reuters

Read Next

Avec la remontée des prix, une fin d’année meilleure se dessine pour l’ivoirien Palm CI

%d bloggers like this: