les taux d’intérêt élevés sont l’une des contraintes du marché hypothécaire (rapport)

(Agence Ecofin) – En Tanzanie, les intérêts sur les prêts hypothécaires résidentiels varient entre 15 et 19 %. Ils sont élevés et pas accessibles au Tanzanien moyen, note la Banque centrale. A côté de cela, le déficit annuel de logements atteint les 3 millions d’unités et affecte négativement le marché hypothécaire. 

En Tanzanie, les taux d’intérêt appliqués sur les prêts hypothécaires et le manque de logements abordables sont les deux principales contraintes à la croissance du marché hypothécaire, révèle la Banque centrale du pays, dans une analyse publiée ce mardi 12 décembre 2023.

L’étude qui porte sur le marché hypothécaire au 30 septembre 2023 fait savoir que les intérêts sur les prêts hypothécaires résidentiels varient actuellement entre 15 et 19 % en Tanzanie. Ces taux d’intérêts sont « relativement élevés » et « pas accessibles » pour la classe moyenne, commente le régulateur du secteur bancaire tanzanien qui précise que les prêts accordés par des banques hypothécaires pour la construction ou même l’achat de logements « restent chers et hors de portée des Tanzaniens moyens ».

La Banque centrale note par ailleurs un déficit de logements abordables de l’ordre de 3 millions d’unités, avec une demande de logements atteignant les 200 000 maisons par an. La demande en logements a été stimulée par plusieurs facteurs parmi lesquels la progression du nombre de banques hypothécaires qui sont passées de 3 en 2009 à 31 à fin septembre 2023.

Cette hausse des établissements bancaires hypothécaires a entrainé une concurrence et une certaine concentration dans ce secteur. Ainsi, 5 banques détiennent 66 % du marché hypothécaire à fin septembre 2023. Il s’agit de la CRDB Bank plc avec 33,30 % de parts de marché, la KCB Bank avec 10,12 % de parts, la NMB Bank plc avec 8,81 %, Azania Bank avec 7,80 % et Stanbic Bank avec 5,97 % de parts de marché.

TUH74

D’autres facteurs tels que la lenteur de délivrance des titres de logements affectent la croissance du marché hypothécaire tanzanien. A défaut des prêts hypothécaires, d’autres produits financiers utilisés à des fins de logement et offrant des conditions plus avantageuses que les prêts hypothécaires ont été identifiés.

Il s’agit des crédits à la consommation octroyés avec des durées de remboursement plus longues et des montants plus importants. Pour la Banque centrale, ces crédits à la consommation suffisent pour acquérir un logement, et ainsi éviter les prêts hypothécaires classiques. 

A fin septembre 2023, le marché hypothécaire tanzanien a enregistré une croissance de 2% de la valeur des prêts hypothécaires résidentiels. L’encours de la dette hypothécaire à la même période a augmenté à 237,53 millions $ par rapport à son niveau au deuxième trimestre 2023.

Chamberline MOKO

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Unitel accélère l’extension de la couverture de son réseau télécoms

Read Next

the baffling statistics of Secret Santa

%d bloggers like this: