Nedbank lance un fonds vert visant à financer 100 start-up locales

(Agence Ecofin) – Ce fonds centré sur l’économie verte sera doté d’un capital initial de 10 millions de rands. Il ciblera des projets dans 4 secteurs à savoir les déchets, l’eau, l’agriculture et l’énergie.

Nedbank a procédé au lancement d’un fonds doté d’un capital initial de 10 millions de rands (525 136 $) et ciblant des projets dans le domaine de l’économie verte.

Ce véhicule dénommé Green Economy Fund a été présenté par Poovi Pillay (photo), directeur exécutif de l’investissement social d’entreprise (CSI) chez Nedbank, lors du 1er forum de la banque sur l’économie verte, le 30 novembre dernier.

Le fonds vise à financer jusqu’à 100 start-up sud-africaines, proposant des solutions liées à l’économie verte dans les secteurs de l’agriculture, des déchets, de l’eau et de l’énergie.

Ces 4 secteurs sont les piliers de la stratégie de la banque sud-africaine dans l’économie verte. Nedbank estime qu’ils présentent un potentiel de création d’emplois élevé, et qu’ils pourraient créer des opportunités, surtout pour de jeunes entrepreneurs des communautés rurales et semi-urbaines évoluant dans un environnement où le chômage atteint un taux de 63,9 % pour la tranche d’âge de 15 à 24 ans.

« Il est clair que l’économie verte créera un grand nombre de nouveaux emplois, et nos jeunes doivent être prêts à profiter de cette formidable opportunité. Nedbank a identifié l’économie verte comme son initiative phare d’investissement social d’entreprise », a indiqué Poovi Pillay. Et d’ajouter : « nous cherchons au-delà du financement à créer un réseau de partenariats pour préparer la société – et les jeunes en particulier à y participer ».

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Rate for : AUSTRALIA

Read Next

Coordinated Direct Investment Survey (CDIS): Results for Mauritius (End-December 2022)

%d bloggers like this: