le régulateur télécoms dévoile ses priorités pour 2024

(Agence Ecofin) – Pour l’année 2023, le gouvernement sénégalais avait alloué un budget de 113,3 milliards FCFA pour les projets du ministère de la Communication, des Télécommunications et du Numérique. De son côté, l’ARTP avait fixé 10 projets prioritaires, dont 95 % ont été réalisés. 

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (ARTP) a dévoilé, le mardi 16 janvier, les principaux projets sur lesquels elle se concentrera en 2024. C’était à l’occasion du 7e Forum de partage et d’échanges avec les professionnels des médias sur les secteurs régulés initié par le régulateur télécoms et qui se tient du 15 au 18 janvier.

Pour le secteur télécoms, les priorités de l’ARTP comprennent le dégroupage de la boucle locale, le renforcement la sécurité des systèmes d’information, la réalisation d’une enquête nationale sur l’accès et les usages des TIC, le calcul d’un indice des prix des services de communications électroniques, le renforcement de l’espace économique des nouveaux acteurs (MVNO, FAI…).

Le régulateur prévoit également d’évaluer les cahiers des charges des opérateurs postaux, de promouvoir des innovations liées à Internet (IPV6, IoT et IA, etc.), d’opérationnaliser des centres régionaux de contrôle des fréquences, de renforcer l’encadrement juridique de l’utilisation d’Internet.

Ces différentes initiatives s’inscrivent dans le cadre de la volonté du gouvernement sénégalais d’accélérer la transformation numérique et d’atteindre les objectifs fixés dans le plan stratégique « Sénégal Numérique 2025 (SN25) ». Pour l’exercice 2024, l’exécutif a alloué un budget de 42,7 milliards de francs CFA (70,8 millions $) au ministère de la Communication, des Télécommunications et du Numérique pour ses projets. Une enveloppe de 113,3 milliards FCFA avait été accordée au département ministériel en 2023.

Par ailleurs, l’ARTP assure avoir réalisé 95 % des dix projets prioritaires prévus pour l’année 2023. Cela comprend « l’extension successive du périmètre des licences de SONATEL et de Free à la technologie 5G, la mise en place du Roaming national, la certification de l’ARTP à la norme ISO 9001/2015 », selon Yellamine Goumbala (photo, au centre), secrétaire général du régulateur.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi:

25/11/2022 — Sénégal : le budget 2023 du ministère des Télécommunications et de l’Economie numérique fixé à 179,7 millions $

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

France’s FDJ to offer $2.8 billion to buy online gaming firm Kindred By Reuters

Read Next

Vista va renforcer ses prêts aux PME via une garantie de 50 millions $ d’African Guarantee Fund

%d bloggers like this: