1 an après son premier closing, le fonds Mirova Gigaton atteint 282 millions $ et accueille la BEI dans son tour de table

(Agence Ecofin) – Ce fonds de dette axé sur l’énergie durable en Afrique et dans d’autres pays émergents a dépassé la moitié de son objectif après un an de collecte. Il compte mobiliser davantage d’investisseurs tout en renforçant son pipeline de projets dans ses marchés d’exploitation.

Mirova Gigaton, qui accorde du financement sous forme de dette privée à des opérateurs d’énergie solaire domestique, de mini-réseaux, de l’agri-solaire, du solaire commercial et industriel et d’autres secteurs connexes, a annoncé ce 1er février son deuxième closing. Ce fonds de dette axé sur des pays émergents d’Afrique, d’Asie-Pacifique, d’Amérique latine et du Moyen-Orient a atteint un total de 282 millions USD, au cours de ce closing.

Cela représente plus de la moitié de la taille cible de 500 millions USD de ce fonds. Dans le cadre de ce 2ème closing, deux nouveaux investisseurs institutionnels ont fait leur entrée dans le capital de Mirova Gigaton. Il s’agit de la Banque européenne d’investissement (BEI) et la plateforme de financement climatique Luxembourg-BEI investissement. Le premier a investi 75 millions USD et le second, 5 millions d’euros.

« Nous sommes honorés que la BEI nous rejoigne dans cette démarche. C’est un signal positif pour les investisseurs qui cherchent à allouer des capitaux sur les marchés émergents », a déclaré Ryan Levinson, le directeur du fonds.

Les financements mobilisés par ces investisseurs serviront à accorder des prêts de moyen et long terme à des projets qui contribuent à améliorer l’accès à l’énergie durable. Mirova Gigaton a déjà constitué un pipeline d’investissements dans plus de 30 pays et continuera à rechercher de nouvelles opportunités d’investissement.

Dans le monde, on estime à plus de 770 millions le nombre de personnes qui n’ont pas accès à l’énergie. Ces personnes se trouvent principalement en Afrique et dans des pays en voie de développement en Asie. Mirova Gigaton qui est placée sous la gestion de Mirova et qui est conseillée par le Mirova SunFunder East Africa, vise à améliorer l’accès à l’énergie pour ces populations, en leur proposant une énergie alternative aux énergies fossiles.

Précisons que ce deuxième closing de Mirova Gigaton intervient un an après sa première collecte à 171 millions USD en début mars 2023. Le véhicule avait été soutenu par des investisseurs institutionnels, tels que la U.S. International Development Finance Corporation (DFC), la Swedfund et Sida.

Chamberline Moko

Lire aussi:

https://www.agenceecofin.com/energies/1503-106508-le-fonds-mirova-gigaton-leve-171-millions-pour-financer-des-projets-d-energie-solaire-en-afrique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Bayobab annonce l’atterrissement du câble sous-marin à fibre optique 2Africa au Nigeria

Read Next

FCC bans robocalls using deepfake voice clones − but AI-generated disinformation still looms over elections

%d bloggers like this: