Joliba Capital obtient 37 millions $ de Swedfund et de DFC pour le financement des start-up d’Afrique noire francophone

(Agence Ecofin) – Quatre mois après le premier closing à 55 millions d’euros de son premier fonds d’investissement, Joliba Capital accueille deux nouveaux investisseurs. Ces ressources financières seront investies dans des PME à la recherche d’un capital de croissance et d’un soutien opérationnel.

Joliba Capital Fund I, qui investit dans des start-up et PME (petites et moyennes entreprises) francophones d’Afrique centrale et de l’Ouest, a annoncé le mardi 30 janvier 2024, l’entrée de deux nouveaux investisseurs dans son tour de table. Il s’agit de l’américain Development Finance Corporation (DFC) et de l’institution suédoise de financement du secteur privé dans des pays en développement, Swedfund.

Le premier a investi 19 millions d’euros (20,5 millions $) et le second 15 millions d’euros (16,2 millions $). Ces fonds d’un montant total de 34 millions d’euros ont été ajoutés aux 55 millions d’euros levés par Joliba lors de son premier closing en septembre 2023. Le véhicule a donc atteint un montant global de 89 millions d’euros.

Avec ce financement, le fonds inaugural de la firme de private equity, Joliba Capital, ciblera des opportunités d’investissement dans les secteurs de l’agroalimentaire, l’industrie manufacturière, les produits de grande consommation, l’éducation, la santé, les services financiers et la logistique en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Burkina Faso et dans le reste des pays francophones de l’ouest et du centre.

Dans chacun de ces secteurs, Joliba investira dans des entreprises de petite et moyenne capitalisation à la recherche d’un capital de croissance et d’un soutien opérationnel. Le montant à engager par entreprise n’a pas été précisé.

Grâce à leur apport financier, DFC et Swedfund rejoindront Proparco, le FMO et la Société financière internationale (SFI) dans l’actionnariat de Joliba Capital Fund I.

Pour Hamada Touré et Yann Pambou, cofondateurs de la firme, les financements mobilisés jusqu’ici par ces 5 institutionnels contribueront à coup sûr à dynamiser le secteur privé en Afrique francophone.

Alors que les levées de fonds dans l’écosystème technologique africain ont baissé de 46 % en 2023, l’Afrique francophone s’est distinguée avec une augmentation de 3 % du nombre d’investisseurs et une croissance de 16 % du nombre d’opérations de levées de fonds.

Selon le rapport annuel 2023 de Partech Africa, cette région a attiré 15 % du total des investissements en equity en Afrique en 2023 contre 11 % en 2022 et 20 % des deals contre 12 % en 2022.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Au Cameroun, le régulateur veut assainir les bandes de fréquences pour améliorer la qualité des services télécoms

Read Next

Other Depository Corporations Survey: December 2022 to December 2023

%d bloggers like this: