la SBIN ne payera pas de droits et taxes d’entrées sur le matériel pour son projet de réseau Internet national

(Agence Ecofin) – Le gouvernement veut accélérer la couverture et l’adoption de l’Internet au Bénin. Pour y arriver, l’exécutif veut miser sur la Société béninoise d’infrastructures numériques qui a été officiellement lancée en octobre 2022 et dont la gestion déléguée est confiée à la Sonatel.

La Société béninoise d’infrastructures numériques (SBIN) bénéficiera d’une exonération des droits et taxes d’entrée sur le matériel pour le projet d’extension de son réseau télécoms à toute l’étendue du territoire national. L’entreprise publique s’est vue attribuer un agrément au régime des investissements spécifiques pour ledit projet lors du Conseil des ministres du mercredi 14 février.

L’exonération accordée par le régime des investissements spécifiques ne concerne pas la taxe de voirie, la taxe de statistique, le timbre douanier, le prélèvement communautaire (PC), le prélèvement communautaire de solidarité (PCS) et le prélèvement de solidarité (PS).

A travers cette initiative, le gouvernement béninois entend « rendre disponible une connexion Internet stable et fiable » sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre des efforts engagés pour accélérer la transformation numérique du pays et en faire un moteur du développement socio-économique. Un budget de 24,3 milliards de francs CFA (39,7 millions $) a été prévu pour les projets du ministère du Numérique et de la Digitalisation pour l’exercice 2024, contre 31 milliards FCFA en 2023.

L’initiative facilitera donc l’extension du réseau national de la SBIN. Cela devrait contribuer à améliorer la couverture et l’adoption de la connectivité Internet au Bénin. Selon les données de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), la SBIN domine le marché de l’Internet fixe avec 19 154 abonnés sur 24 641 au premier trimestre 2023.

Elle devrait également permettre à sa filiale de téléphonie mobile, Celtiis, de toucher des millions de personnes afin d’augmenter sa part de marché face à des concurrents comme MTN Bénin et Moov Africa Bénin. Selon les statistiques de l’ARCEP, la société avait environ 1,7 million d’abonnés à la téléphonie mobile au terme du troisième trimestre 2023. Cela lui fait une part de marché de 10,52 %, contre 34,06 % pour Moov Africa et 55,42 % pour MTN. Sur le marché de l’Internet mobile, elle comptait 423 610 abonnés au premier trimestre sur un total de 10,14 millions.

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi:

30/05/2023 – Bénin : Celtiis s’est taillé une part de marché de 4,12 % au cours de ses trois premiers mois d’activité

19/10/2022 – La Société béninoise d’infrastructures numériques lancera officiellement ses activités le 21 octobre

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Two years of war and an AI bull By Reuters

Read Next

Rate for : SWITZERLAND

%d bloggers like this: