Thursday, March 28, 2019

Le bois a toujours fait partie, d’une manière ou d’une autre, de la maison. De nos jours, non seulement meuble-t-il les pièces, mais il donne une allure résolument élégante à nos demeures

Les maisons en bois sont très populaires depuis quelques années. En effet, des compagnies comme Pigeot Property Ltd proposent des maisons en bois à des prix semblables à ceux des maisons en dur. Résistantes à la chaleur, mais aussi aux cyclones, ces maisons originaires du Canada sont très résistantes, même face à des ouragans et des vents de plus de 300 km/h.

Cela fait six ans déjà que Pigeot Property Ltd s’est lancée dans la construction verte. La société a construit plus de soixante maisons écolos en trois ans, ce qui fait dire à son directeur, Gilbert Pigeot, que « les maisons écologiques pourraient avoir un avenir prometteur avec un peu d’encouragement ». Qu’entend-il par-là ? « À part les visites et les discours des ministres, rien n’a été fait en termes d’incitations en faveur des maisons écologiques qui peuvent pourtant réduire de beaucoup l’émission de gaz carbonique », déplore le constructeur écolo.

Or, poursuit-il, dans d’autres pays, la population et les autorités sont bien plus conscientes du fait que l’environnement, et donc la planète, ont un réel besoin d’être protégés. L’île de La Réunion, par exemple, montre un intérêt remarquable envers l’écologie : « Nous y avons construit une petite vingtaine de maisons écologiques. La population réunionnaise est bien plus consciente de l’importance du ‘vivre écolo’. Les autorités de l’île organisent beaucoup d’activités de sensibilisation, parmi de nombreuses autres initiatives », souligne notre interlocuteur.

Les avantages de la fabrication de maisons en bois ne sont plus à démontrer, avance Gilbert Pigeot. Selon une étude du Consortium for Research on Renewable Industrial Materials, l’utilisation du bois en lieu et place du béton diminuerait l’émission de gaz à effet de serre dans l’atmosphère de 31 %. Le bois est un excellent isolant thermique et est 15 fois plus efficace que le béton. Il est aussi plus maniable et il est facile d’y apporter des modifications, comme l’agrandissement d’une pièce. Une maison en bois, bien conçue, est aussi solide et durable.

Terrasse

Une terrasse avec un plancher, pourquoi pas ? Le concept est, en ce moment, très tendance. « Le marché s’agrandit et beaucoup de gens tentent le coup », déclare Mélanie Quinquet, de Dando Co Pub Ltd. Le bois utilisé est importé et peut être massif ou composé. Le bois pour les terrasses est disponible en trois coloris : le marron, le gris cendré et un marron qui vire sur le rouge.

Ces terrasses de bois durent entre cinq et dix ans si elles sont bien entretenues. « Ces terrasses sont exposées aux intempéries quotidiennes. Certains clients font l’entretien eux-mêmes, mais nous offrons aussi le service de maintenance », ajoute Mélanie Quinquet. C’est à l’aide d’un vernis que l’équipe de Dando Pub Co Ltd permettra aux ‘deckings’de résister aux ravages du temps.

Parquets

La mise en place de parquets chez soi est, de nos jours, une tendance qui est suivie par beaucoup. Ces parquets peuvent être laminés ou en bois massif, comme l’explique Randinee Boodhoo, du service des ventes de la compagnie Bella Floor. « Les parquets ont beaucoup d’avantages. En plus d’être remarquables du point de vue esthétique, ils résistent à différents climats », explique-t-elle. Ceux qui habitent des régions humides ou sèches n’ont donc pas à s’en faire.

Certains diront que le bois n’est pas très pratique pour récurer le sol. « Les parquets que nous proposons ne sont pas étanches, mais ils ont une forte résistance à l’eau. Ils sont en général utilisés dans les industries, et sont parfaits dans les maisons ». Fabriqué en Malaisie, ce type de parquets, déclare Randinee Boodhoo, est de qualité supérieure. Bella Floor offre aussi une garantie de 15 ans sur les parquets contre l’eau, la vapeur et les rayures. La pose et les ‘fittings’ des parquets sont gratuits chez Bella Floor.

Comme mentionné par nos interlocuteurs, le bois nécessite un certain entretien. En effet,sans traitement, le bois est exposé à des attaques biologiques, c’est-à-dire par  les larves de certains insectes, mais aussi par les champignons. Ces parasites se déplacent à travers le sol et les murs et attaquent tous les types de bois. Certaines entreprises comme Grewals commercialisent donc des produits qui servent d’insecticide, de fongicide et d’anti-termites. Ces produits peuvent être utilisés pour le traitement préventif et curatif de bois de construction et peuvent être appliqués par pulvérisation ou par revêtement et injection.

Le bois, s’il est traité et entretenu régulièrement, a donc définitivement sa place dans notre maison, qu’elle soit ou non faite avec cette matière ! Sans compter que ce serait une manière de minimiser la pollution. Laissonsdonc le bois se promener chez nous !

 

Comme un poisson dans l’eau !

Cette habitation en bois, située dans un camping des Côtes-d’Armor, en France, est posée sur l’eau. De quoi ravir une clientèle en quête de calme.

Une maison flottante, entre bateau et cabane de luxe, ferait rêver plus d’un. Cette habitation sur l’eau a inspiré des architectures de Vancouver à New York en passant par le nord de l’Europe. En Bretagne, l’entreprise Aquashell a mis à flot l’une de ces habitations sur un étang de Jugon-les-Lacs.

Né d’un concept novateur, ce gîte d’une capacité de cinq personnes a été conçu pour le camping de la commune des Côtes-d’Armor. Accessible par une passerelle, le logement dispose d’une surface habitable de 25 m2 reposant sur une plateforme flottante de 54 m2. Deux chambres, une salle d’eau, une cuisine ouverte sur le séjour : tout le confort est là, en plus d’une vue imprenable sur l’eau à travers une baie vitrée.

Pareil à un bateau, le logement est équipé d’un garde-corps d’une hauteur de 1,10 m, de gilets de sauvetage, et prévoit une distance de sécurité de 40 cm au bord de l’eau. L’ossature de cet habitat-habitacle est en bois classique ; il est bardé de pin, bien isolé pour le confort d’hiver et d’été. Des radiateurs ont aussi été installés pour le chauffage. Des flotteurs en polyéthylène sur trois couches sont présents en sous-face, la surface étant elle habillée de lames de terrasse. Cette habitation pèse au total 10 tonnes pour un tirant d’eau de 40 cm.

Categories