Forges Tardieu : Une entreprise qui défie le temps

La société qui était initialement une simple fonderie a su se faire un nom sur le marché mauricien

Evolution. C’est un mot qui revient souvent au cours de l’histoire de Forges Tardieu.  A la base étant une fonderie, puis devenant un atelier mécanique et étant aujourd’hui un groupe d’ingénierie solide aux compétences diverses, axées principalement autour de l’industrie cannière, mais aussi dorénavant pétrolière et gazière, il est en effet juste de l’affirmer.

L’aventure de Forges Tardieu telle que nous la connaissons débute en 1931, suite à la fusion entre les sociétés « Les Forges et Fonderies de Maurice Ltd » et « Tardieu et Cie. Ltd » qui furent créées en 1850 et 1870 respectivement. Les Forges et Fonderies de Maurice Ltd était une société spécialisée dans l’ingénierie maritime. Elle employait à l’époque plus de 400 ouvriers et artisans et gérait 3 ateliers mécaniques, dont 2 se trouvaient à Port-Louis, au même emplacement où se trouvent aujourd’hui les ateliers et le siège social du Groupe FORGES TARDIEU. Pour sa part, la compagnie Tardieu et Cie initialement connue sous le nom de « Forges, Fonderies et Constructions Coloniales » devint Tardieu et Cie Ltd en 1908. Ces deux entreprises d’ingénieries étaient au service de l’industrie sucrière à Maurice, mais aussi très actives sur le plan maritime, offrant des services de réparations aux navires faisant escales à Maurice.

Restructurations et diversifications

En 1961, Forges Tardieu entame son tout premier travail d’ingénierie en Afrique Continentale, au Zimbabwe. Forges Tardieu Ltd n’a cessé de croître tant de manière organique qu’externe en vue d’augmenter de façon significative ses champs de compétences au niveau de l’ingénierie et d’étendre de manière plus importante son rayonnement hors de nos frontières. Depuis lors, l’entreprise couvre plus de 32 pays au niveau international.

En 1971, Forges Tardieu Ltd rachète les actifs de la compagnie Gustave Maurel et Cie, qui depuis 1905, s’était spécialisée dans la chaudronnerie toujours pour répondre aux besoins de l’industrie sucrière.

En 1980, l’évolution du marché conduit à la restructuration et la diversification des opérations de l’entreprise. Outre l’atelier mécanique et de fonderie, un éventail de services est introduit tels que l’ingénierie, les sous-traitements et processus d’achats pour l’approvisionnement, la construction. Ce qui permet à Forges Tardieu de livrer des projets de plus grande envergure et clés en main à Maurice et dans la région.

En 1981, Forges Tardieu crée Fotaflex Ltd, une filiale impliquée dans la fabrication et la vente d’une large gamme de produits tels que joints, raccords, courroies et autres produits liés à la maintenance industrielle. Quelques années plus tard, en 1988 Forges Tardieu crée Fortaweld Ltd, devenue aujourd’hui Fortek Mauritius Ltd. L’évolution de Forges Tardieu Ltd a, depuis son origine, été étroitement liée à celle de l’industrie sucrière de Maurice. A l’instar de l’industrie qu’elle servait depuis ses débuts, elle a eu à constamment se réinventer et s’adapter pour pérenniser ses activités.

Les capacités de conception, de fabrication et de déploiement des ressources humaines et techniques de l’entreprise ont été renforcées afin d’être à même d’offrir les services d’ingénieries adéquats aux usines sucrières existantes et de plus grandes capacités, mais aussi aux nouvelles unités de production annexes, telles que distilleries, raffineries, centrales thermiques, usines de bio carburant entre autres. Il a été primordial de prendre en compte les besoins et exigences liés au secteur pétrolier et gazier, qui est indéniablement le pôle de croissance de Forges Tardieu depuis ces dernières années.

Evolution constante

En 2015, Forges Tardieu, dont les activités s’étendent en Afrique, en Océanie en Amérique Latine et en Asie met en place une stratégie de transformation de son identité ainsi qu’une réorganisation interne. Une étape cruciale pour l’entreprise, qui au cours de ses 166 ans d’existence, a connu une évolution constante, passant d’une simple fonderie et atelier mécanique à un groupe d’ingénierie solide aux compétences diverses, axées principalement autour de 4 industries majeures : l’industrie cannière, l’industrie pétrolière et gazière, l’industrie Navale et l’Industrie Minière.

Forges Tardieu opère désormais, depuis le début de 2015, dans cinq segments distincts, notamment, l’ingénierie, le commerce, l’investissement, l’agriculture et les services. Cette réorganisation en plusieurs divisions stratégiques axées autour des métiers de l’ingénierie, permet à la compagnie de consolider d’avantage ses activités tout en offrant des services adaptés face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux qui l’entourent. Aujourd’hui 80 % des activités de Forges Tardieu se trouvent hors de Maurice.

Nouvelle Identité

Forges Tardieu, entreprise locale dont les activités s’étendent en Afrique et en Asie, a mis en place une stratégie de transformation de son identité ainsi qu’une réorganisation interne. La nouvelle structure organisationnelle et la nouvelle identité, visent, entres autres, à soutenir les projets mis en chantier pour 2016 après une baisse du chiffre d’affaires de la compagnie en 2014. En effet, en raison des conditions macroéconomiques défavorables sur les marchés africains et régionaux couplé au retard de certains projets de développements dans l’industrie sucrière au niveau continental, le chiffre d’affaires du groupe a connu une baisse de 27%, passant de Rs 1 milliards en 2013 à Rs 735 millions en 2014.

La nouvelle identité et matrice organisationnelle de Forges Tardieu a également pour objectif d’optimiser sa présence sur le plan international et aussi de consolider sa capacité à entreprendre des projets de plus grande envergure. En effet, outre ses activités locales, Forges Tardieu opère depuis de très nombreuses années sur le continent Africain notamment au Sierra Leone, en Zambie, au Nigeria, en Tanzanie, au Mozambique, au Kenya, au Rwanda, aux Philippines, en Guadeloupe, en Nouvelle Calédonie et à la Réunion, entre autres.

 

The Forges Tardieu Workforce Centre for Excellence : mettre en valeur la jeune compétence mauricienne

Forges Tardieu Workforce Centre for Excellence est une cellule de formation intégrée pour favoriser une main-d’œuvre engagée, motivée et compétente. Pour cela, Forges Tardieu bénéficie des nombreuses facilités et possibilités de formation mises à sa disposition par le Mauritius Institute of Training and Development (MITD).L’objectif de la Forges Tardieu Workforce Centre for Excellence est d’accueillir, sur une base annuelle et continue, des apprentis dans ses ateliers. Les premiers inscrits sont des jeunes du MITD, institution avec laquelle Forges Tardieu s’est associé pour ce projet. Cela s’étendra par la suite pour inclure les étudiants d’autres établissements qui seront à leur tour formés pour devenir, entre autres, de futurs soudeurs, tourneurs/ajusteurs, opérateurs et  manutentionnaires.

C’est une année de formation qui est proposé aux élèves et qui aboutira à un contrat de travail pour les meilleurs élèves. Pour ces jeunes, cet apprentissage sera une formation solide, qui alliera théorie et pratique et favorisera grandement leur insertion sur le marché du travail, leur donnant ainsi une belle perspective de carrière. Pour Forges Tardieu, qui croit fortement aux compétences locales, son objectif est de pérenniser son savoir-faire et d’accompagner sa croissance au niveau local mais surtout au niveau international en formant et en employant des jeunes issus de son centre de formation.

capitalmedia

Read Previous

Christine Steininger, paléoanthropologue : « Nous sommes arrivés à la fin d’un cycle »

Read Next

Casela Restaurant : Rendez-Vous avec les fauves