Ce qui se cache derrière les marques

La marque a été, de tout temps, un élément déterminant pour tout produit. La marque, aujourd’hui, est devenue logo, identité, stratégie. Les consommateurs y sont très sensibles

Le rôle d’une marque est de permettre aux consommateurs de distinguer les produits concurrents dans son exercice de choix d’achat. Plus une marque est distinctive, plus elle est solide. Signe d’authentification, elle atteste l’origine du produit ou du service.

Avec la globalisation, la marque est devenue un élément clé pour se différencier des autres, mais aussi pour fidéliser la clientèle et mieux encore, garantir la valeur d’un produit ou d’un service. Une fois enregistrée, la marque protège également l’entreprise de tout plagiat sur ses produits ou services.

Image de classe

Une marque est l’élément qui lie le client au produit. Elle se doit d’être spéciale, unique, voire spécifique et doit refléter les valeurs de l’entreprise. Elle est facilement repérable aux yeux des consommateurs et assure une garantie sur la qualité du produit. Une stratégie globale et bien définie, regroupant plusieurs aspects, comme le mode de production, les actions de marketing et de communication, influence grandement le consommateur sur son choix, et qui, plus important, projette une image de l’entreprise aux yeux des gens. Impactant directement sur la marque. Si cette répercussion est positive, le consommateur développera, au-delà de l’aspect fonctionnel du produit ou du service, une relation de confiance et de fidélité avec la marque. Car c’est aussi une question d’identification à la marque où le consommateur se sent valorisé. Sinon, si elle est négative, cela impactera inévitablement sur la vente et la réputation de l’entreprise, entre autres.

Plusieurs multinationales, comme Coca-Cola, Pepsi, McDonald’s, Microsoft, BMW, Mercedes Benz, Samsung et Apple, entre autres, l’ont bien compris et investissent massivement dans la gestion de leur marque. D’ailleurs, leur présence dans plusieurs pays témoigne de leur popularité grandissante. L’exemple le plus probant demeure le géant Apple et son créateur, le défunt Steve Jobs. Véritable icône de la marque de son vivant, Steve Jobs a su travailler son image avec la marque et son positionnement s’est matérialisé. Il lui suffisait d’annoncer un nouveau gadget pour que des millions de gens se précipitent pour en pré-commander. Illustré par un design simple et innovant, Apple est devenu un club très prisé. Ses produits ne se résument plus uniquement qu’à ses technicalités et à sa fonctionnalité, mais les gens achètent aussi que pour la marque. Car le simple fait de posséder un produit Apple projette une image de classe. Aujourd’hui, l’ampleur qu’a pris Apple fait que c’est la marque et uniquement la marque qui fait vendre ses produits. Sa clientèle est donc assurée pour de nombreuses années à venir. Voire, de nombreuses générations à venir.

Blason à redorer

Par ailleurs, pour booster leurs ventes, les marques sollicitent les services des égéries du showbiz : l’acteur George Clooney pour Nespresso, les footballeurs Cristiano Ronaldo (Nike) et Lionel Messi (Adidas), entre autres. En faisant représenter leurs marques par de telles célébrités, les marques misent sur l’élégance et la cote de popularité de ces égéries.

Il est donc primordial de bien gérer sa marque et communiquer dessus relève d’une stratégie bien définie. Toutefois, il existe le revers de la médaille : la main d’oeuvre infantile pour quelques équipementiers dans des pays de l’Asie du Sud Ouest ou encore le niveau d’hygiène dans les chaînes de restauration rapide sur l’échelle mondiale. Des entreprises ont payé le prix fort pour ces écarts et il leur a fallu plusieurs années avant de pouvoir redorer leur blason.

A ce titre, il est important de souligner que la marque est le porte-parole même de la société auprès des consommateurs. La gestion d’une marque occupe ainsi une place prépondérante dans la stratégie de pérennité des entreprises mondiales.

Les pays sont aussi soucieux de leur marque. La promotion de leur industrie du tourisme en dépend largement. Le slogan de l’Inde ; ‘Incredible India’ en est un bel exemple. Un slogan qui décrit parfaitement l’âme de la Grande Péninsule.

Comme l’écrivait Voltaire :

N’employez jamais un mot nouveau à moins qu’il n’ait ces trois qualités : être nécessaire, intelligible et sonore.

0 Reviews

Write a Review

Capital Media

Read Previous

Singapore’s new digital banks must show ‘path towards profitability’: MAS, Banking & Finance

Read Next

Enregistrement de marques