Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

(Agence Ecofin) – Depuis le 15 octobre 2019, la République du Congo passe au crible les nombreuses entreprises qui ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt, pour le recrutement de la firme qui accompagnera l’Unité de coordination du Projet CAB-Congo (UCP/CAB), dans le recrutement de l’opérateur qui assurera la gestion, la maintenance et la commercialisation des infrastructures nationales de fibre optique. 

La compagnie qui sera sélectionnée devra appuyer l’UCP/CAB dans l’élaboration, entre autres, du projet de plan d’affaires ; du projet de convention de délégation de service public (DSP) liant l’Etat congolais (représenté par le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, MPTEN) et le délégataire retenu ; du projet de licence d’exploitation des infrastructures optiques ; et du projet d’accord avec les autres partenaires souhaitant commercialiser de la capacité optique. D’après Yvon Didier Miehakanda (photo), le coordonnateur du Projet CAB-Congo, la mission du consultant s’étalera sur une durée d’exécution de six mois. 

En 2018, le ministère en charge de l’Industrie et le MPTEN avaient déjà signé un contrat de délégation de service avec la société Skytic Télécom pour gérer, commercialiser, exploiter, entretenir, et maintenir le réseau de télécommunication par fibre optique sur l’axe Congo-Gabon. Sa durée avait été fixée à trois ans.

Lire aussi :

10/12/2018 – Congo : le projet CAB a défini sa feuille de route pour 2019, avec un budget de 8,4 milliards FCFA

15/06/2018 – Le Congo a lancé l’appel d’offres pour la construction des liaisons de fibre optique avec le Cameroun et la RCA

05/04/2018 – Le Gabon et le Congo seront officiellement interconnectés par fibre optique demain, 6 avril 2018

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Eneo, le distributeur d’énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Read Next

le secteur bancaire reçoit un appui fort du chef de l’Etat dans la bataille pour la suppression de la limitation des taux d’intérêt

%d bloggers like this: