L’Egypte va lancer un programme de fabrication de mini-satellites dans les universités

(Agence Ecofin) – Dans le cadre d’une collaboration entre l’Agence spatiale égyptienne (EgSA), l’Académie pour la recherche scientifique et la technologie (ASR) et le Conseil suprême des universités, un programme de fabrication de mini-satellites sera bientôt lancé dans les universités égyptiennes. 

Khaled Abdel-Ghaffar (photo), le ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’a confirmé le 13 janvier 2019 lors de la première réunion du conseil d’administration de l’Agence spatiale égyptienne, aux côtés de Mohamed El-Qosi, le directeur général d’EgSA.

Ce programme est l’un des piliers de la Stratégie nationale 2030 pour la science, la technologie et l’innovation publiée en décembre 2019 par le ministère de l’Enseignement supérieur de l’Egypte afin d’améliorer la compétitivité du pays en matière de recherche scientifique et de développement de technologies, rapporte le site africanews.space.

Le ministère a prévu d’établir un laboratoire pour les satellites éducatifs, les tests électroniques et le traitement des photographies spatiales.

Toujours dans le domaine de la recherche spatiale où l’Egypte veut gagner davantage en expertise, le ministre Abdel-Ghaffar a révélé des discussions avec une délégation de l’Agence spatiale française pour une possible coopération.

Lire aussi:

29/11/2019 – L’Egypte veut coopérer avec sept pays africains sur le projet de satellite panafricain AfDev-Sat 

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

le secteur de la microfinance a enregistré 90 milliards FCFA de créances en souffrance en 2018 (BEAC)

Read Next

Maroc : Inwi Money a réalisé 7 millions de dirhams de transactions de septembre à décembre 2019

%d bloggers like this: