le secteur de la microfinance a enregistré 90 milliards FCFA de créances en souffrance en 2018 (BEAC)

(Agence Ecofin) – Au cours de l’année 2018, les 619 établissements de microfinance en activité dans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale) ont accordé aux agents économiques des crédits pour un montant global de 493 milliards FCFA.

Mais, au terme de cette année, révèle le rapport 2018, que vient de publier la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), le portefeuille de ces établissements de microfinance enregistrait des créances en souffrance d’un montant de 90 milliards FCFA, ce qui représente 18% des crédits à la clientèle.

Cette situation peut s’expliquer par le fait que les crédits dans ce secteur, comme d’ailleurs dans le secteur bancaire, sont majoritairement de court terme (puisque les dépôts sont à vue), ce qui met la pression sur les créanciers et hypothèque souvent les remboursements.

Ce volume important de créances en souffrance peut également être imputé aux taux d’intérêt souvent élevés pratiqués par de nombreux établissements de microfinance, sans compter la persistance de la culture du non-remboursement chez de nombreux clients des structures financières.

BRM

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

La rupture du câble Falcon au large du Yémen perturbe la connexion Internet en Ethiopie et au Soudan

Read Next

L’Egypte va lancer un programme de fabrication de mini-satellites dans les universités

%d bloggers like this: