Raxio Group choisit le Mozambique et la RD Congo pour accueillir ses futurs centres de données

(Agence Ecofin) – Après l’Ouganda et l’Ethiopie, Raxio Group veut déposer ses bagages au Mozambique et en RDC. Le constructeur de centres de données veut tirer profit de la transformation numérique qui s’accélère en Afrique. Il ambitionne d’y ouvrir 10 à 12 infrastructures de stockage de données.

Raxio Group (une société qui se concentre sur l’investissement, la construction et l’exploitation de centres de données de niveau 3 de classe mondiale) prévoit d’ouvrir dix à douze nouvelles installations en Afrique. Le Mozambique et la République démocratique du Congo figurent parmi les marchés cibles de l’entreprise, qui s’est fixé comme objectif de répondre à la demande croissante de stockage et d’hébergement de données en Afrique orientale et centrale.

Raxio Group, créée en 2018 par l’investisseur américain Roha Group, accélère ses investissements sur le continent pour tirer aussi profit de la transformation numérique qui y prend de l’ampleur. Les deux premiers investissements de l’entreprise en Afrique sont en cours de réalisation en Ouganda et en Ethiopie.

En Ouganda, Raxio Group finalise la construction d’un centre de données de niveau 3 neutre. La société indique que l’infrastructure (située à 15 km de Kampala dans le parc industriel et commercial de Namanve) peut héberger jusqu’à 400 racks, fournissant 1,5 MW de puissance informatique. Elle doit officiellement ouvrir ses portes au second semestre 2020.

En Ethiopie, c’est un centre de données de niveau 3 qui est également en construction. Située dans le parc technologique d’Addis Abeba et conçue pour accueillir près de 400 racks et fournir 1,5 MW d’énergie informatique, l’installation devrait être mise en service au troisième trimestre 2021. 

Lire aussi:

02/11/2020 – Raxio Group va construire le tout premier centre de données privé d’Ethiopie

26/03/2019 – Ouganda: Raxio Data Centre Ltd lance la construction de son centre de données du Namanve Industrial and Business Park

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

China import fair sees $72.62 billion worth of ‘intentional’ deals signed, says state media By Reuters

Read Next

Un vaccin annoncé, et l’espoir revient sur les bourses du monde sauf pour les valeurs technologiques

%d bloggers like this: