Swedfund apporte un supplément de 10 millions $ au fonds ADP III, ciblant des entreprises africaines

(Agence Ecofin) – Un an après son premier investissement au sein du troisième fonds d’African Development Partners, l’agence suédoise d’aide au développement annonce un nouvel engagement au profit de ce véhicule. L’opération vise des entreprises en phase de croissance sur le continent.

L’institution suédoise de financement du développement, Swedfund, a réalisé un apport supplémentaire de 10 millions $ au sein de l’African Development Partners (ADP III), un fonds de capital-investissement dédié aux entreprises africaines en phase de croissance.

Cette opération survient une année après le premier investissement de 15 millions $.

La nouvelle intervention de Swedfund vise à soutenir de grandes entreprises africaines et assurer la croissance du secteur privé surtout en cette période de covid-19.

« En tant qu’institution de financement du développement, Swedfund reconnait avoir un rôle clé à jouer en fournissant ce capital supplémentaire pour permettre à ADP III d’atteindre sa taille cible afin de réaliser ses objectifs et générer des rendements », a fait savoir Swedfund dans une note d’information.

L’African Development Partners (ADP III) qui bénéficiera de cet investissement est un fonds qui vise à collecter près de 800 millions $ pour des prises de participation minoritaire et majoritaire dans des entreprises établies dans des pays où elles seront plus enclines à réaliser une expansion rapide.

Le Fonds est placé sous la gestion d’ADP III GP Mauritius Limited, une filiale de la firme de private equity britannique Development Partners International.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

inquiétudes autour de l’octroi à Yao Corp du contrat d’exploitation du réseau de fibre optique aérienne

Read Next

IMF Media Center : US Economy Argentina Lagarde

%d bloggers like this: