la Commission de la concurrence autorise Gijima à acquérir T-Systems

(Agence Ecofin) – Après trois mois d’attente, T-Systems International, la branche IT de l’opérateur télécoms allemand Deutsche Telekom, peut enfin quitter l’Afrique du Sud. Elle veut se recentrer sur ses marchés clés d’Europe et d’Amérique.

La société sud-africaine Gijima, spécialisée dans les services TIC, notamment le développement d’infrastructures et l’intégration système, peut finaliser l’acquisition de T-Systems South Africa (TSSA), fournisseur de réseaux, d’applications et de systèmes TIC. Elle a obtenu le feu vert de la Commission de la concurrence d’Afrique du Sud.

D’après Maphum Nxumalo, le directeur général du groupe Gijima, « la nature synergique de cet accord, à un moment où les TIC jouent un rôle majeur dans la nouvelle normalité introduite par la Covid-19, place Gijima à l’avant-garde de l’ère numérique, en lui donnant les moyens de fournir des services et des solutions de classe mondiale dans le cloud computing, l’IA, la cybersécurité, l’IoT et la transformation innovante de la numérisation ».

C’est depuis novembre 2020 que l’opération d’acquisition de T-Systems South Africa par Gijima est engagée en Afrique du Sud. Elle fait suite au désir de T-Systems International, branche des services informatiques de l’opérateur télécoms allemand Deutsche Telekom, de se recentrer sur ses marchés clés d’Europe et d’Amérique.

Selon Gijima, la transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, lui permettra d’accéder « à la propriété intellectuelle internationale, à l’expertise et aux meilleures pratiques, tout en garantissant aux clients actuels et nouveaux de Gijima une innovation de premier ordre, une prestation de services de premier ordre, une efficacité commerciale, un savoir-faire en matière de sécurité ».

Muriel Edjo

Lire aussi:

02/11/2020 – Gijima veut acquérir les activités de T-Systems Africa pour se renforcer en Afrique du Sud

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel Edjo

Source link

Capital Media

Read Previous

U.S. faces risk of bankruptcies, unemployment if fiscal support not maintained: IMF By Reuters

Read Next

confusion après l’interdiction par la banque centrale de négocier des crypto-monnaies

%d bloggers like this: