MTN Group a cédé à 121 millions $ ses 20 % de parts au sein du fournisseur de services de données mobiles BICS

(Agence Ecofin) – Alors qu’il poursuit sa stratégie de réduction de sa dette et d’amélioration de son portefeuille, le sud-africain MTN Group annonce son départ du capital de l’entité belge BICS, après 12 années de présence en qualité d’actionnaire.

MTN Group a cédé sa participation minoritaire de 20 % qu’il détenait dans le capital de Belgacom International Carrier Services (BICS), une entreprise spécialisée dans la fourniture de services de données mobiles et du transport de la voix. L’opérateur télécoms sud-africain obtiendra une contrepartie financière de 1,8 milliard de rands (121 millions $) suite à cette vente.

Guillaume Boutin, directeur général du groupe Proximus, l’entité belge ayant acquis les actions vendues par MTN a commenté cette transaction.

« Cet accord nous permet de garder le contrôle total des actifs de BICS. Je suis convaincu que nous pourrons enclencher sa prochaine phase de croissance et jouer un rôle clé pour consolider un marché fragmenté, tout en continuant à investir dans les domaines de croissance clés », a-t-il déclaré.

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’« Asset realisation programme » (ARP), une initiative mise sur pied en mars 2019 par le groupe MTN dans le but de céder des actifs devenus non essentiels, de réduire sa dette et ses risques, de simplifier son portefeuille et d’améliorer ses rendements. MTN Group est ainsi sorti de l’actionnariat de plusieurs entreprises africaines dans le cadre de ce programme.

La finalisation de la transaction est soumise à l’approbation des autorités réglementaires d’Afrique du Sud et de Belgique. Elle permettra à Proximus de se renforcer dans le capital de sa filiale BICS et d’exercer un contrôle absolu sur cette entreprise.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Romuald Ngueyap

Source link

Capital Media

Read Previous

L’Italie et la Libye étudient une coopération dans les TIC

Read Next

As new probes reach Mars, here’s what we know so far from trips to the red planet

%d bloggers like this: