l’Autorité des communications a approché le Parlement pour le partage des infrastructures télécoms

(Agence Ecofin) – La large empreinte télécoms de Safaricom sur le marché kényan inquiète le régulateur. L’opérateur, plus présent qu’Airtel et Telkom à travers le territoire national, met en danger la concurrence. Le gendarme du marché télécoms réfléchit à divers moyens d’y remédier.

L’Autorité des communications du Kenya (CA) a exprimé au Parlement sa volonté de le voir adopter de nouvelles lois destinées au partage des infrastructures télécoms entre les différents opérateurs présents dans le pays. A travers cet enrichissement de l’environnement juridique qui régit le secteur national des télécoms, le régulateur veut corriger des manquements qui suscitent aujourd’hui quelques problèmes.

Face au Parlement, qui a interpellé le régulateur télécoms le mercredi 14 avril sur la toute-puissance de Safaricom, Francis Wang’ombe Kariuki (photo) le directeur général de la CA a déclaré que « l’autorité est d’avis que les dispositions ab initio en matière d’infrastructure dans le secteur auraient dû être séparées des opérateurs de réseaux mobiles. Des réglementations auraient dû être élaborées principalement pour garantir que des tiers fournissent l’infrastructure. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. C’est avec cette réalité que nous sommes d’avis que des réglementations devraient être promulguées et appliquées en ce qui concerne le partage des infrastructures sur une base commerciale et en cas de litige, le régulateur du secteur peut jouer le rôle d’arbitre ».

Safaricom détient actuellement le plus large réseau mobile et de fibre optique du pays. Grâce à cette empreinte télécoms, le leader du marché kényan est présent dans plusieurs localités où sont absents ses concurrents et dicte sa loi. Alors que le besoin en services télécoms se fait de plus en plus pressant – poussé par le caractère indispensable d’Internet qu’a révélé la Covid-19 – le régulateur est conscient qu’une absence de concurrence dans une grande partie du pays mettra en danger la liberté de choix des consommateurs.

Le partage d’infrastructures télécoms, au-delà d’assurer la concurrence et l’équité entre opérateurs télécoms, contribuera également à leur faire réaliser des économies. En évitant de dupliquer les infrastructures dans les zones où elles peuvent être partagées, le régulateur télécoms estime que les opérateurs pourront réinvestir l’argent sauvegardé dans d’autres activités telles que le développement de produits à valeur ajoutée ou encore l’extension du réseau dans les zones non couvertes par le réseau télécoms. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

16/04/2021 – Kenya : le ministère des TIC choisit Telkom pour développer un portefeuille numérique destiné aux jeunes

09/04/2021 – Safaricom investit dans les solutions à micro-ondes pour étendre le très haut débit au Kenya

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Biden administration strikes deal to offer 22,000 extra seasonal guestworker visas: Bloomberg Law By Reuters

Read Next

L’égyptien Banque du Caire annonce une nouvelle expansion en Afrique

%d bloggers like this: