L’égyptien Banque du Caire annonce une nouvelle expansion en Afrique

(Agence Ecofin) – Le secteur bancaire des pays d’Afrique subsaharienne attire de nombreux investisseurs. Les établissements financiers basés en Egypte sont aussi dans la course, avec une certaine ambition.

Banque du Caire prévoit de mener l’expansion d’une partie de ses activités en Afrique et au Moyen-Orient, apprend-on du média local Hapi Journal qui cite Tarek Fayed (photo), directeur général de l’établissement financier à capitaux publics. L’initiative devrait se faire à partir d’une nouvelle entité dont la création a été approuvée par la Banque centrale d’Egypte, et qui sera spécialisée dans la gestion des solutions de paiement.

Les visées africaines de Banque du Caire ont débuté en 1995, lorsqu’elle a créé en Ouganda la Cairo International Bank Kampala qu’elle contrôlait à 62,5%. En 2020, elle a finalisé d’autres parts au capital de cette Banque, auprès de deux autres banques égyptiennes.

Pour Tarek Fayed, la filiale ougandaise est perçue comme étant la plateforme à partir de laquelle seront lancées les opérations africaines.

L’Afrique est au centre des intérêts de plusieurs banques commerciales basées en Egypte. Une initiative de Beltone Financial d’entrer dans le capital du groupe Oragroup basée à Lomé, au Togo, est en cours. Pour sa part, le groupe de gestion des investissements a effectué une entrée réussie au Nigeria et au Kenya, où ses filiales se classent en tête de liste des sociétés de services en Bourse.

Banque du Caire est aussi actionnaire minoritaire de la Banque africaine d’import-export ; ce qui lui donne un aperçu des besoins en matière de financement du commerce en Afrique. Son projet d’expansion trouve une explication.

Malgré des revenus d’intérêts de 10,4 milliards de livres égyptiennes (661 millions de dollars) en 2020, en hausse de 20% par rapport à fin 2019 ; sa marge finale a reculé, plombée par des provisions pour risques de crédit en hausse.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Idriss LINGE

Source link

Capital Media

Read Previous

l’Autorité des communications a approché le Parlement pour le partage des infrastructures télécoms

Read Next

Digital Services Act – Piattaforme digitali europee, sicure ed interoperabili per l’innovazione delle PMI

%d bloggers like this: