Helios Towers s’installe au Sénégal et annonce un investissement d’environ 200 millions $ sur cinq ans

(Agence Ecofin) – Dans le cadre de sa stratégie d’aménagement numérique du territoire national, l’Etat du Sénégal va bénéficier de l’expertise technique de la société Helios Towers. Elle investira dans l’amélioration de la couverture télécoms, indispensable à la participation de tous les Sénégalais à l’économie numérique.

L’opérateur anglais d’infrastructures de télécommunications Helios Towers a officiellement déposé ses bagages au Sénégal. Il a signé un cahier des charges à cet effet le mardi 4 mai. L’entreprise démarre ses activités dans le pays avec un portefeuille d’infrastructures assez conséquent, fort de 1 200 tours télécoms acquises en septembre 2020 auprès de l’opérateur de téléphonie mobile Free Sénégal pour 160 millions d’euros. Le Sénégal devient ainsi le sixième marché africain de l’entreprise, avec la Tanzanie, le Congo, la RD Congo, l’Afrique du Sud et le Ghana.

« Un acteur comme Hélios Towers, de par sa capacité d’investissement dans le secteur, ses bonnes pratiques, son excellence opérationnelle tirée d’une pratique longue d’une dizaine d’années à travers d’autres pays de la sous-région, viendrait aujourd’hui soulager les acteurs de l’écosystème, en premier lieu les opérateurs », a affirmé Karim Ndiaye, le directeur général d’Helios Towers Sénégal. Il a par ailleurs annoncé que l’entreprise prévoit d’investir près de 200 millions USD au Sénégal au cours des cinq prochaines années.

Au Sénégal, le besoin en services télécoms de qualité a pris de l’ampleur en 2020 avec la Covid-19 et met la pression aux opérateurs télécoms sur l’extension de leur réseau. De nouvelles infrastructures doivent être construites dans de nombreuses nouvelles zones qui gagnent en valeur commerciale. Mais l’inégal pouvoir financier des opérateurs pourrait laisser ce pressant besoin en services télécoms insatisfait pendant longtemps.

En termes de retombées, la mise par Helios Towers de ses infrastructures télécoms à la disposition de Sonatel, Free et Expresso, dans les zones où leur couverture est faible, leur permettra de réaliser des économies opérationnelles. Selon le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications Yankhoba Diattara, il est attendu et espéré de cette collaboration commerciale « un effet de levier dont les opérateurs de téléphonie pourront profiter pour baisser davantage les tarifs » au profit des Sénégalais.

Muriel Edjo

Lire aussi:

17/08/2020 – Sénégal: Free vend plus de 1 200 sites télécoms à Helios Towers pour 160 millions €

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

BOE Watchers Look for Signs of Tightening Ahead: Decision Guide By Bloomberg

Read Next

Les investissements dans les start-up d’Afrique australe ont atteint 145,7 millions $ au premier trimestre 2021

%d bloggers like this: