Oikocredit investit 10 millions $ pour des PME agricoles au Nigeria

(Agence Ecofin) – Après son intervention dans le secteur agricole ivoirien en mai dernier, l’investisseur néerlandais Oikocredit est au Nigeria où il réalise sa toute première opération avec la banque commerciale First City Monument Bank au profit des PME.

La firme d’investissement néerlandaise Oikocredit a réalisé son tout premier engagement d’un montant de 10 millions $ au sein de l’établissement bancaire nigérian First City Monument Bank (FCMB) Limited.

La banque commerciale de FCMB Group va rétrocéder ce financement, sous forme de prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) ainsi qu’à des entreprises agricoles nigérianes. La ressource vise à soutenir l’activité des sociétés bénéficiaires, durant la période de crise sanitaire.

« Le prêt d’Oikocredit à FCMB Limited jouera un rôle important dans l’octroi de crédits aux petites et moyennes entreprises non bancarisées en ces temps difficiles de covid-19. Il renforcera également les prêts d’Oikocredit en Afrique en cette période de crise », a indiqué la directrice nationale de la firme pour le Nigeria, Ufuoma Elizabeth Eghwerehe.

Cette opération fait suite à l’investissement réalisé en mai dernier dans le secteur agricole en Côte d’Ivoire. Ce domaine figure parmi les trois secteurs d’intervention prioritaires de l’investisseur néerlandais en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Au Nigeria où Oikocredit a décidé d’investir, les PME contribuent pour près de la moitié du PIB. Cependant, moins de 20 % d’entre elles bénéficient d’un prêt d’une institution financière. Elles échappent en majorité aux circuits financiers traditionnels, et sont parfois contraintes à se tourner vers des sources informelles de financements pour soutenir leurs activités.

Chamberline Moko   

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

la grève des employés des Télécoms annoncée pour le 11 juin fait planer un risque de perturbations des services

Read Next

‘Flash droughts’ can dry out soil in weeks. New research shows what they look like in Australia

%d bloggers like this: