le groupe SIFCA vit une année 2021 gratifiante sur la BRVM

(Agence Ecofin) – Le secteur agricole sourit à ses investisseurs sur la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan. Elle sourit particulièrement au groupe SIFCA contrôlé par la famille Billon, présentée comme première fortune de Côte d’Ivoire.

Le groupe SIFCA spécialisé dans l’agro-industrie avec des opérations en Côte d’Ivoire, mais aussi dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest vit une année 2021 gratifiante sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan.

L’entreprise est actionnaire direct de Sucrivoire (51,5%) et de Palm CI (41,6%). Elle détient aussi une participation de 55,6% du capital de la SIPH, une entreprise cotée sur l’Euronext Paris, et qui est actionnaire majoritaire de la Société africaine de plantation d’hévéas (SAPH), avec 68% de parts.

Selon des données du marché collectées par l’Agence Ecofin, ces trois entreprises distribueront un dividende net global de 5,7 milliards FCFA à leurs différents actionnaires. SIFCA recevra directement 1 milliard FCFA pour ses participations directes, et sera aussi bénéficiaire à hauteur de sa participation, de 2,3 milliards FCFA de dividendes nets qui reviendront à la SAPH.

En marge des dividendes, les trois entreprises agricoles affichent une performance boursière sans précédent, selon des données compilées depuis 2012. La valeur de l’action Sucrivoire affichait une progression de 134% au 18 août 2021. C’est sa meilleure performance annuelle pour le moment, depuis son arrivée en bourse en 2017.

Palm CI est dans le même registre avec une action en hausse de 94% depuis le 1er janvier 2021 et la SAPH affiche quant à elle une progression de 164%. Dans ces deux derniers cas, aussi, ce sont les meilleures performances annuelles depuis 2015 pour la première et 2012 pour la deuxième.

En valeur absolue, cela fait une plus-value potentielle de 104,6 milliards FCFA générée par les trois entreprises en bourse. La part dans cette valeur additionnelle qui reviendrait à SIFCA et de la SIPH dont elle a une participation majoritaire est évaluée à 60,6 milliards FCFA.

Rappelons que SIFCA opère en Afrique de l’Ouest depuis 1964 avec une forte implication de la famille Billon qui est aujourd’hui la première fortune de Côte d’Ivoire, selon le magazine Forbes. Depuis 2008, l’entreprise a ouvert 27,06% de son capital à Nauvu aujourd’hui contrôlé par Wilmar International, une société cotée sur la Bourse de Singapour.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Idriss LINGE

Source link

Capital Media

Read Previous

MTC a reçu l’approbation de la bourse locale pour y introduire 49 % d’actions ordinaires

Read Next

KASIKORNBANK’s K Plus records 16 million mobile banking users

%d bloggers like this: