MTC utilisera la technologie pour soutenir le PAM dans sa lutte contre la faim

(Agence Ecofin) – Le PAM ambitionne de fournir une aide humanitaire et une assistance au développement, d’aider les nations à atteindre l’objectif « faim zéro » d’ici 2030. L’organisme de l’ONU veut mettre la technologie à profit dans le cadre de la réalisation de cet objectif.

 

L’opérateur namibien Mobile Telecommunications Limited (MTC) a annoncé, le lundi 20 juin, avoir signé un protocole d’accord avec le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies. L’accord, d’une durée de cinq ans, vise à étendre les engagements à long terme pour soutenir le secteur public afin de promouvoir une économie numérique inclusive.

Les deux parties travailleront à améliorer et à soutenir les programmes axés sur l’infrastructure des systèmes alimentaires, la transformation rurale, le développement du capital humain et les solutions numériques. Plus concrètement, l’accord portera sur plusieurs domaines tels que les solutions numériques pour les petits exploitants agricoles ; les stages et le renforcement des capacités pour les jeunes et les femmes ; les services financiers mobiles et l’agriculture de précision et intelligente.

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans le cadre de l’objectif du PAM qui consiste à mettre fin à la faim et à améliorer les résultats socio-économiques des populations à travers le monde. Dans un contexte marqué par l’accélération de la transformation numérique, l’organisme « explore constamment les moyens de tirer parti de la technologie pour accélérer la progression vers la sécurité alimentaire ».

La technologie qu’apportera MTC devrait permettre de résoudre de manière efficace, efficiente et durable de nombreux défis rencontrés par les petits exploitants agricoles. Il s’agit notamment de l’accès aux marchés, du suivi et de l’évaluation ainsi que des problèmes de chaîne d’approvisionnement. « Nous considérons donc ce protocole d’accord comme un catalyseur pour le développement de solutions technologiques de pointe pour la sécurité alimentaire, la transformation rurale et le développement du capital humain en Namibie », a déclaré Ericah Shafudah (photo, à gauche), directrice adjointe du PAM en Namibie. 

Isaac K. Kassouwi

Lire aussi : 17/6/2022 — Namibie : l’opérateur télécoms MTC et le régulateur mettent fin à un différend de 10 ans sur les redevances

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Analysis-Italy’s “drugged” construction boom hits a wall By Reuters

Read Next

Proparco et Digital Africa lancent en septembre prochain, le fonds Fuzé pour financer près de 200 start-up en Afrique

%d bloggers like this: