l’Arpce prépare la mue du secteur postal national à travers un système d’adressage et de codification efficace

(Agence Ecofin) – Dans le but de diversifier l’économie nationale, le gouvernement de la République du Congo a pris la décision d’insuffler de l’efficacité dans son secteur postal. S’inspirant ainsi de plusieurs autres nations, il a fait appel à la technologie numérique. 

La République du Congo s’achemine vers la modernisation prochaine de son secteur postal via l’adoption d’un système d’adressage et de codification postale. Le projet de décret y relatif a été remis à Brazzaville le jeudi 13 juillet à Léon-Juste Ibombo, le ministre en charge des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, par Louis-Marc Sakala, le directeur général de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE).

Ce projet de décret, qui doit encore être adopté en Conseil des ministres, est le fruit d’une étude sur la faisabilité du projet d’adressage et de codification postale menée pendant près d’une année par le régulateur télécoms en partenariat avec plusieurs autres départements gouvernementaux.

Selon Louis-Marc Sakala, il « vise à améliorer considérablement l’efficacité et la qualité des services postaux, tout en facilitant les activités socioéconomiques, géostratégiques, sécuritaires et d’aménagement du territoire, contribuant ainsi au développement national ». L’objectif de ce projet est de doter les services postaux du pays de procédures rationalisées, en s’appuyant sur les technologies numériques adaptées au secteur postal, pour améliorer les offres des différents opérateurs au bénéfice des usagers.

L’adressage et la codification postal qui résulteront de ce projet se traduiront par un ensemble court de chiffres et/ou de lettres intégré à l’adresse postale, permettant aux entreprises postales de faciliter et accélérer le tri des envois. Arnault Dicka, le directeur de la régulation postale à l’ARPCE, explique que le Congo a retenu le code Alphanumérique composé d’un code Iso, du code du département, du bureau de poste de l’arrondissement, de la commune, de la localité et du quartier. Il a précisé que la présidence de la République, les Zones économiques spéciales (Zes) et les forces de l’ordre auront des codes spécifiques.

Le système d’adressage et de codification postal que prépare le Congo s’inscrit dans la recommandation de l’Union postale universelle (Upu) à travers la dynamique « un citoyen, une adresse ». C’est pour l’organisation internationale une réponse stratégique aux évolutions rapides technologiques et sociales et comme un moyen de produire de nouveaux revenus, d’accroître la compétitivité et de conserver la pertinence du secteur postal.

Une fois le projet de décret sur le système d’adressage et la codification postal adopté, l’ARPCE assurera la supervision et le contrôle de la mise en œuvre du système qui sera confiée à la Société des postes et de l’épargne du Congo (Sopeco). D’après l’ARPCE, les opérateurs postaux ont généré un revenu global de plus de 2 milliards de francs CFA (environ 3,4 millions de dollars) pour l’année 2022. Une somme que l’Agence prévoit d’accroître.

Lire aussi :

26/06/2022 – Congo : le régulateur télécoms a démantelé un réseau de fraude à Brazzaville, saisi 13 SIMBOX et 256 cartes SIM

20/06/2022 – Louis-Marc Sakala, le DG du régulateur télécoms, a conforté le droit de vote du Congo à l’UIT

24/05/2022 – Faire front commun est crucial pour protéger l’ensemble des réseaux télécoms des pays du Fratel, selon Louis-Marc Sakala

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Canada defends digital taxes but sees path for global deal By Reuters

Read Next

Kosovo’s parliament votes for new governor

%d bloggers like this: